AMPHIBIAWEB
Aneides ferreus
Clouded Salamander
Subgenus: Aneides
family: Plethodontidae
subfamily: Plethodontinae

© 1998 Harry Greene (1 of 39)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Near Threatened (NT)
NatureServe Status Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Aneides (Aneides) ferreus Cope, 1869
Anéide ombré

13,4 cm. 16-17 sillons costaux. Corps fin, tête triangulaire, plus large dans sa partie centrale due aux joues hypertrophiées, notamment chez le mâle, museau tronqué, glande mentonnière en forme de cœur chez le mâle qui est légèrement plus petit que la femelle, œil grand et protubérant, tronc arrondi, aplati ventralement, queue ovale à la base, presque circulaire à mi-section, membres allongés, doigts et orteils aplatis à l’extrémité, orteils très allongés. Parties supérieures brunâtres avec de grandes taches irrégulières gris verdâtre, jaunes à rougeâtres, une tache jaune en forme de triangle sur le sommet de la tête. Membres clairs, avec quelques taches brunâtres. Morphe sombre présent au sein des populations. Parties inférieures gris bleuâtre clair parsemées de nombreuses petites taches jaune clair sauf sur la partie inférieure de la queue. Le jeune présente une bande dorsale jaunâtre, qu'il perd lors de la croissance.

* De 8 à 18 œufs attachés chacun par un pédicule qui rejoint un point d’attache commun, semble-t-il gardés par la femelle, mais également observés en présence de mâles. La ponte a lieu fin juin et en juillet. Sous les écorces et souches et dans le bois en décomposition, également en milieu rocheux, parfois dans les arbres morts jusqu’à plus de 6 m de hauteur, entre 0 et 1 650 m, dans les forêts de séquoias et de douglas notamment. Souvent à la lisière des clairières. Parfois abondant dans les zones forestières récemment incendiées. Grimpe habilement, queue préhensile. De l’extrême nord-ouest de la Californie côtière à la vallée de la rivière Columbia (frontière de l’Oregon et du Washington), le long de la plaine côtière de l’Oregon. NT. Distribution morcelée, menacé par l’exploitation intensive des forêts et la raréfaction des écorces à terre. Agressif, les mâles notamment présentent souvent des blessures.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Aneides ferreus Cope, 1869

13,4 cm. 16-17 sillons costaux. Corps fin, tête triangulaire, plus large dans sa partie centrale due aux joues hypertrophiées, notamment chez les mâles, museau tronqué, glande mentonnière en forme de cœur chez le mâle qui est légèrement plus petit que la femelle, œil grand et protubérant, tronc arrondi, aplati ventralement, queue ovale à la base, presque circulaire à mi-section, membres allongés, doigts et orteils aplatis à l’extrémité, orteils très allongés. Parties supérieures brunâtres avec de grandes taches irrégulières gris verdâtre, jaunes à rougeâtres, une tache jaune en forme de triangle sur le sommet de la tête. Membres clairs, avec quelques taches brunâtres. Morphe sombre présent au sein des populations. Parties inférieures gris bleuâtre clair parsemées de nombreuses petites taches jaune clair sauf sur la partie inférieure de la queue. De 8 à 18 œufs attachés chacun par un pédicule qui rejoint un point d’attache commun, semble-t-il gardés par la femelle, mais également observés en présence de mâles. Sous les écorces et souches et dans le bois en décomposition, égale­ ment en milieu rocheux, parfois dans les arbres morts jusqu’à plus de 6m de hauteur, entre 0 et 1 650 m, dans les forêts de séquoias et de douglas notamment, souvent à la lisière des clairières. Grimpe habilement, queue préhensile. De l’extrême nord-ouest de la Californie côtière à la vallée de la rivière Columbia (frontière de l’Oregon et du Washington), le long de la plaine côtière de l’Oregon. 120 118 km2. NT. Distribution morcelée, menacée par l’exploitation intensive des forêts et la raréfaction des écorces à terre. Agressive, les mâles notamment présentent souvent des blessures.

Terrarium vaste et haut avec terre de sous-bois, feuilles mortes, pierres, souches et écorces.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 24 May 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.