AmphibiaWeb - Plethodon elongatus
AMPHIBIAWEB

 

(Translations may not be accurate.)

Plethodon elongatus Van Denburgh, 1916
Del Norte Salamander
Subgenus: Hightonia
family: Plethodontidae
subfamily: Plethodontinae
genus: Plethodon

© 2017 Dr. Joachim Nerz (1 of 57)
Conservation Status (definitions)
IUCN Red List Status Account Near Threatened (NT)
NatureServe Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
National Status None
Regional Status California: Protected and a Species of Special Concern
Access Conservation Needs Assessment Report .

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Plethodon elongatus Van Denburgh, 1916

15 cm. 18 sillons costaux en moyenne. Espèce allongée, à membres courts avec doigts et orteils légèrement palmés, composée de trois populations différenciées, entre lesquelles la distance génétique est presque aussi éloignée qu’avec P. stormi. Parties dorsales brun foncé à noires avec une bande dorsale rougeâtre à brun rouge de la tête à l’extrémité de la queue, qui s’assombrit avec l’âge. Ventre gris sombre, gorge gris clair moucheté. Les mâles sont légèrement plus grands que les femelles et ont une glande mentonnière concave à l’arrière et un cloaque renflé. Sud-ouest de l’Oregon (comtés de Curry et Josephine) et nord-ouest de la Californie vers le sud jusqu’aux environs d’Orick, comté d’Humboldt, et Salyer, comté de Trinity. Zones rocheuses de talus humides des forêts côtières de pins douglas et séquoias, ainsi que sous les débris végétaux en sous-bois. Les populations de l’intérieur en Californie, le long de la rivière Klamath, sont plus grandes et plus claires que les populations de la côte, et ont une bande dorsale plus visible ainsi que de petites taches blanches le long des flancs, mais ces différences morphologiques ne correspondent pas à une divergence entre groupes. Le groupe 3 par contre, au sud de l’aire, dans la région de la rivière Trinity, est génétiquement et morphologiquement différent des populations du nord (Klamath), et pourrait correspondre à une espèce valide (Highton). Le groupe 2 se trouve entre les populations du nord (côtières et intérieures de Californie, groupe 1) et celle de la rivière Trinity (groupe 3). Cette dichotomie entre morphologie et génétique rend la systématique de ces espèces difficile, et Mahoney (2004) évoque la notion d’unités évolutives significatives (Evolutionary Significant units, ESU, voir aussi S.s. bernardezi). Les mêmes problèmes systématiques se retrouvent dans le complexe dorsalis et dans bien d’autres. 23 300 km2. NT (déboisement). Pontes de 7 à 8 œufs dans des cavités ou écorces, gardés par la femelle.

Grand terrarium de sous-bois, humide et rocheux.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2024. <https://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 29 Feb 2024.

AmphibiaWeb's policy on data use.