AmphibiaWeb - Plethodon dunni
AMPHIBIAWEB
Plethodon dunni
Dunn's Salamander
Subgenus: Hightonia
family: Plethodontidae
subfamily: Plethodontinae

© 2018 William Flaxington (1 of 29)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Least Concern (LC)
NatureServe Status Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
National Status Unlisted
Regional Status None
Access Conservation Needs Assessment Report.

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Plethodon dunni Bishop, 1934

15,4 cm. 15 (16) sillons costaux. La plus grande espèce du groupe de l’ouest. Bande dorsale verdâtre à jaunâtre aux bords irréguliers de l’arrière de la tête presque jusqu’à l’extrémité de la queue. Flancs noirs contenant des taches de la même teinte que la bande dorsale. Parties inférieures grises avec de petites taches blanches à jaunâtres. Deux phalanges à l’orteil extérieur. Mâle légèrement plus petit que la femelle, avec la queue relativement plus longue. Tête du mâle plus large, présence de papilles sur le cloaque chez le mâle qui a une glande mentonnière concave. Zones humides et ombragées de ravins de forêts mixtes, de 0 à 1 000 m, très souvent en contact avec de petits cours d’eau et ruissellements, c’est l’une des espèces de Plethodon les plus aquatiques, avec vandykei. Souvent en association avec Rhyacotriton. Variation au sein des populations (nombre de dents et de sillons costaux, coloration, largeur de la tête). La forme Plethodon gordoni Brodie, 1970, des comtés de Benton, Lincoln et Lane (Oregon), sans bande dorsale, vit en micro sympatrie avec d’autres individus conformes à la description de dunni, est très proche génétiquement (Nei D = 0,001), et a été placée en synonymie avec l’espèce type. Du sud-ouest du Washington à l’extrême nord-ouest de la Californie, absente de la vallée de la Willamette dans l’Oregon. 73 434 km2. LC. Entre 4 et 18 œufs par ponte déposés dans des cavités rocheuses et gardés par les femelles. En cas de sympatrie, P. vehiculum a tendance à occuper un habitat plus sec.

Aquaterrarium de grande taille, de type sous-bois avec des pierres formant des recoins et cavités, et présence d’une petite partie aquatique sur substrat pierreux, agitée par un diffuseur d’air.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2021. <https://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 4 Dec 2021.

AmphibiaWeb's policy on data use.