AmphibiaWeb - Oedipina alleni
AMPHIBIAWEB
Oedipina alleni

Subgenus: Oedopinola
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2009 Vide Ohlin (1 of 12)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Least Concern (LC)
CITES No CITES Listing
National Status None
Regional Status None
Access Conservation Needs Assessment Report.

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Oedipina (Oedopinola) alleni Taylor, 1954
Oedipine d'Allen

Forme un clade avec O. savagei. 4,8 cm (M), 5,8 cm SVL (F) (15,1 cm). 17 sillons costaux, museau allongé et pointu, tête plus étroite qu’O. savagei, qui a le museau arrondi. Œil petit. 0 à 4 dents sur les maxillaires. Extrémités des doigts et orteils sans palmure, queue robuste, dépassant de peu le reste du corps. Surfaces dorsales brun clair avec d’abondantes marques blanc crème sur la tête (grande tache occipitale), le corps et surtout la queue. Parties ventrales réticulées de brun autour de taches crème.

* Dans les tapis de feuilles mortes en forêt tropicale humide de basse altitude sur le versant pacifique du sud-est du Costa Rica et de l’extrême ouest du Panama, du niveau de la mer à 880 m. LC. Commun, présent dans les parcs nationaux Manuel Antonio, Corcovado, Equines ainsi que Baru au Panama. Survit dans d’anciennes plantations de bananiers.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Oedipina (Oedopinola) alleni Taylor, 1954

Proche de O. parvipes. 5,8 cm SVL (15,1cm). 17 sillons costaux, museau allongé et pointu, tête plus étroite qu’O. savagei qui a le museau arrondi. œil petit. 0 à 4 dents sur les maxillaires. Extrémités des doigts et orteils sans palmure, queue robuste, dépassant de peu le reste du corps. Surfaces dorsales brun clair avec d’abondantes marques blanc crème sur la tête (grande tache occipitale), le corps et surtout la queue. Parties ventrales réticulées de brun autour de taches crème. Dans les tapis de feuilles mortes en forêt tropicale humide de basse alti­ tude sur le versant pacifique du sud-ouest du Costa Rica et de l’extrême ouest du Panama, du niveau de la mer à 880 m. 5638km2. LC. Commun, présent dans les parcs nationaux Manuel Antonio, Corcovado, Equines et Baru (Panama). Survit dans d’anciennes plantations de bananiers.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2021. <https://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 27 Sep 2021.

AmphibiaWeb's policy on data use.