AMPHIBIAWEB
Nyctanolis pernix
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2018 Sean Michael Rovito (1 of 22)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Endangered (EN)
CITES No CITES Listing
Other International Status Protected in Mexico
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Genre NYCTANOLIS Elias & Wake, 1983

Genre monospécifique longtemps considéré comme proche de Pseudoeurycea mais qui forme en fait un clade avec Dendrotriton. Se différencie de tous les autres genres néotropicaux par la présence d’os prémaxillaires pairs et par une queue, des membres, doigts et orteils extrêmement allongés ainsi que par l'oeil très protubérant. Occupe une place sans doute primitive dans la phylogénie des Bolitoglossines, tout en étant très spécialisé. Guatemala et Mexique adjacent.

Nyctanolis pernix Elias & Wake, 1983
Nyctanole agile

7 cm SVL (15 cm). Museau court. Protubérance nasolabiale légèrement plus accusée chez le mâle, qui a une glande mentonnière prononcée et de grande taille, atteignant la moitié de la tête. Tête large et aplatie, œil grand et proéminent, nombreuses dents maxillaires. Tronc et queue minces et cylindriques, pas de constriction à la base de la queue, qui dépasse le reste du corps. Membres très longs, mains et pieds sans palmure, doigts et orteils longs, larges et tronqués à leur extrémité. Coloration générale noire dorsalement et ventralement avec sur les parties dorsales des taches rouge foncé sur les paupières et le cou, orange sur les membres et jaune clair sur le tronc et la queue, devenant crème à l’extrémité de la queue. Taches presque inexistantes sur un exemplaire.

* Sous les mousses et écorces à terre. Cette espèce, qui semble trogloxène, est extraordinairement agile, tel un lézard. Elle est connue de quatre localités de forêts mixtes pins/chênes en forêt de brume entre 1 200 et 1 610 m. Actif de nuit par temps humide. Pentes nord-est de la Sierra de Los Cuchamatanes dans le nord-ouest du Guatemala, et près de Lagunas de Montebello dans le nord du Chiapas (Mexique) adjacent, dans une grotte près d’un ruisseau en aval du lac principal. Alta Verapaz (centre est du Guatemala). Egalement dans la Sierra de Minas, au-dessus de Puruhla, Baja Verapaz, centre est du Guatemala, à environ 125 km à l’est sud-est de la localité-type. Celle-ci, qui se trouve à Finca Chiblac, au nord-est de Barillas (Cuchumatanes), a été complètement détruite par l'installation d'immigrants (Acevedo, com. pers.). EN. Rare, menacé par la disparition de l’habitat. Présent dans le parc national de Lagunas de Montebello, dans une réserve privée à Alta Verapaz, ainsi que dans le futur parc national de la Sierra de Los Cuchumatanes. Cette espèce avait été découverte en syntopie avec Bradytriton silus.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Genre NYCTANOLIS Elias et Wake, 1983

Genre monospécifique proche de Pseudoeurycea qui se différencie de tous les autres genres néotropicaux par la présence d’os prémaxillaires pairs et par une queue, des membres, doigts et orteils extrêmement allongés. Occupe une place sans doute primitive dans la phylogénie de la sous-famille, tout en étant spécialisé. Guatemala et Mexico adjacent.

Nyctanolis pernix Elias et Wake, 1983

7 cm SVL (15 cm). Museau court. Protubérance nasolabiale légèrement plus accusée chez le mâle, qui a une glande mentonnière prononcée et de grande taille, atteignant la moitié de la tête. Tête large et aplatie, œil grand et proéminent, nombreuses dents maxillaires. Tronc et queue minces et cylindriques, pas de constriction à la base de la queue, qui dépasse le reste du corps. Membres très longs, mains et pieds sans palmure, doigts et orteils longs, larges et tronqués à leur extrémité. Coloration générale noire dorsalement et ventralement avec sur les parties dorsales des taches rouge foncé sur les paupières et le cou, orange sur les membres et jaune clair sur le tronc et la queue, devenant crème à l’extrémité de la queue. Taches presque inexistantes sur un exemplaire. Sous les mousses et écorces à terre, cette espèce, qui semble trogloxène, est connue de quatre localités de forêts mixtes pins/chênes en forêt de brume entre 1 200 et 1 610 m. Active de nuit par temps humide. Pentes nord-est de la Sierra de Los Cuchamatanes dans le nord-ouest du Guatemala, et près de Lagunas de Montebello dans le nord des Chiapas (Mexique) adjacentes, dans une grotte près d’un ruisseau en aval du lac principal. Mt Alta Verapaz (centre est du Guatemala). Egalement dans la Sierra de Minas, au-dessus de Puruhla, Baja Verapaz, centre
est du Guatemala, à environ 125 km à l’est sud-est de la localité-type, qui se trouve à Finca Chiblac, au nord- est de Barillas, Guatemala. 178km2. EN. Rare, menacé par la disparition de l’habitat. Présent dans le parc national de Lagunas de Montebello, dans une réserve privée à Alta Verapaz, ainsi que dans le futur parc national de la Sierra de Los Cuchumatanes.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 8 Dec 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.