AMPHIBIAWEB
Desmognathus wrighti
Pygmy Salamander
Subgenus: Geognathus
family: Plethodontidae
subfamily: Plethodontinae

© 1995 Tim Manolis (1 of 28)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Least Concern (LC)
NatureServe Status Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Desmognathus (Geognathus) wrighti King, 1936
Desmognathe pygmée du Sud

5,5 cm. La plus petite salamandre terrestre des Etats-Unis. 13-14 sillons costaux. Regroupait anciennement deux espèces cryptiques, soeurs des autres formes du genre, dont elles se seraient différenciées il y a 35 MA. Queue arrondie, de taille inférieure à la moitié de la longueur totale. Teinte dorsale bronze, une bande dorsale claire et large brun rougeâtre à cuivrée avec des lignes régulières sombres en forme de chevron. Parties ventrales couleur chair, avec une grande marque argentée (iridophores) de forme elliptique qui s'étend du niveau des membres antérieurs au début de la zone cloacale, un caractère absent de l'autre espèce cryptique (D. organi). Haut de la tête rugueux, notamment le museau. Paupières jaune cuivre, un élément distinctif de cette espèce et de la suivante. Glande mentonnière des mâles en forme de U. Queue des jeunes très courte.

* Entre 760 et 2 000 m (plus généralement entre 950 et 1 400 m) au sud de la French Broad River (sud des Appalaches, au sud du bassin d'Ashville), dans les Great Smoky de Caroline du Nord et du Tennessee, ainsi que dans les Monts Plott Balsam, Great Balsam, Cowee, Nantahala et Unicoi (Caroline du Nord). LC. En général associé aux sapinières, dans le tapis de feuilles mortes et sous les écorces à terre, loin de tout point d’eau où vivent d’autres Desmognathus, parfois sur les plantes les nuits humides ou sur les arbres jusqu’à 2 m de hauteur, à la recherche de proies. Jusqu'à 10 œufs pondus sous terre ou sous les roches, près des ruissellements, gardés par la femelle. Le développement est direct, l’état larvaire s’achevant juste avant l’éclosion.

Terrarium de sous-bois de petite taille. Latence hivernale de plusieurs mois à environ 5°C. Nourriture abondante, micro-insectes et vers. Très résistant. AT+.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Desmognathus wrighti King, 1936

5,1 cm. 13-14 sillons costaux. Recouvre 2 espèces. Forme sœur des autres espèces du genre, dont elles se seraient différenciées il y a 35 MA. La plus petite salamandre terrestre des Etats-Unis. Queue arrondie, de taille inférieure à la moitié de la longueur totale. Teinte dorsale bronze, une bande dorsale claire et large brun rougeâtre à cuivrée avec des lignes régulières sombres en forme de chevron. Parties ventrales couleur chair. Haut de la tête rugueux, notamment le museau. Paupières jaune cuivre, un élément distinctif de cette espèce. Glande mentonnière des mâles en forme de U. Queue des jeunes très courte. Entre 762 et 2 082 m, de Whitetop Mountain et du Mt Rogers dans le sud-ouest de la Virginie vers le sud jusqu’aux Monts Nantahala, Cowee et Great Smoky dans l’ouest de la Caroline du Nord et l’est du Tennessee, sur les massifs suivants: Mt Rogers, Whitetop, Grandfather, Roan Mts, Black Mt, Great Smoky, Plott Balsam, Great Balsam, Wayah Bald, Standing Indian Mt. 34 501 km2. LC. Deux espèces sous ce taxon: D. wrighti A, au nord du bassin d’Asheville, wrighti B, au sud de cette zone. En général associé aux sapinières, dans le tapis de feuilles mortes et sous les écorces à terre, loin de tout point d’eau où vivent d’autres Desmognathus, parfois sur les plantes les nuits humides ou sur les arbres jusqu’à 2 m de hauteur à la recherche d’invertébrés (photo p. 26). 10œufs pondus en moyenne sous terre ou sous les roches, près des ruissellements, gardés par la femelle. Le développement est direct, l’état larvaire s’achevant juste avant l’éclosion.

Terrarium de sous-bois de petite taille. Latence hivernale de plusieurs mois à environ 5 °C. Nourriture abondante, micro-insectes et vers, comme pour l’espèce suivante.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 19 May 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.