AmphibiaWeb - Bolitoglossa striatula
AMPHIBIAWEB

 

(Translations may not be accurate.)

Bolitoglossa striatula (Noble, 1918)

Subgenus: Bolitoglossa
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
genus: Bolitoglossa

© 2014 Dr. Joachim Nerz (1 of 22)
Conservation Status (definitions)
IUCN Red List Status Account Least Concern (LC)
CITES No CITES Listing
National Status None
Regional Status None
Access Conservation Needs Assessment Report .

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.
View Bd and Bsal data (1 records).

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Bolitoglossa) striatula (Noble, 1918)
Bolitoglosse strié

Ancien groupe striatula. 5,4 cm SVL (M), 6,5 cm SVL (F) (13 cm). Doigts et orteils intégralement palmés, membres relativement courts et fins. Queue longue, atteignant 55 % de la longueur de l’animal. Museau fortement tronqué, parties nasolabiales très développées chez les deux sexes, œil peu protubérant. Parties supérieures et inférieures jaune crème avec deux lignes dorsales brun noir très fines formant des stries du cou à la base de la queue. Plusieurs autres stries de même teinte interrompues sur le dos et sur la tête. Ces stries sont bordées d’autres stries longitudinales crème. Le dos et les flancs, et parfois la queue, sont couverts de petites taches brunes irrégulièrement réparties, rappelant la coloration d’une peau de banane. La queue est d’un jaune plus pâle que le dos. Parties ventrales avec plusieurs stries brunes longitudinales. Cette coloration le confond avec les restes de bananiers à terre, où il a tendance à se réfugier durant le jour. Dans la haute végétation herbacée la nuit.

* Forêts tropicales humides de basse altitude et du piémont du versant caraïbe du nord-est du Honduras au sud-est du Costa Rica à travers l’est du Nicaragua et sur le versant pacifique depuis le Rio Barranca jusqu'au au Rio Baru (Costa Rica). Egalement sur le versant pacifique de la Cordillera de Guanacaste au Costa Rica. Observé au Honduras dans des rizières et sur la végétation basse, souvent près des ruisseaux. De 0 à 1 380 m. LC. Relativement commun, bien qu’ayant disparu de plusieurs zones à cause de l’urbanisation et de l’agriculture. Présent dans la réserve de biosphère du sud-est du Nicaragua et la réserve privée d'El Quebracho (sud du Nicaragua).


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Bolitoglossa (Bolitoglossa) striatula (Noble, 1918)

Ancien groupe striatula. 6,5 cm SVL (13 cm). Doigts et orteils intégralement palmés, membres relativement courts et fins. Queue longue, atteignant 55 % de la longueur de l’animal. Museau fortement tronqué, parties nasolabiales très développées chez les deux sexes, œil peu protubérant. Parties supérieures et inférieures jaune crème avec deux lignes dorsales brun noir très fines formant des stries du cou à la base de la queue. Plusieurs autres stries de même teinte interrompues sur le dos et sur la tête. Ces stries sont bordées d’autres stries longitudinales crème. Le dos et les flancs, et parfois la queue, sont couverts de petites taches brunes irrégulièrement réparties, rappelant la coloration d’une peau de banane. La queue est d’un jaune plus pâle que le dos. Parties ventrales avec plusieurs stries brunes longitudinales. Cette coloration la confond avec les feuilles mortes de bananiers à terre, où elle se cache durant le jour. Dans la haute végétation herbacée la nuit. Forêts tropicales humides de basse alti­ tude et du piémont du versant caraïbe du nord-est du Honduras au sud-est du Costa Rica à travers l’est du Nicaragua et sur le versant pacifique du Rio Barranca au Rio Baru (Costa Rica). Egalement sur le versant pacifique de la Cordillera de Guanacaste. Entre 0 et 1 050 m. 112 596 km2. LC. Relativement commune, bien qu’ayant disparu de plusieurs zones à cause de l’urbanisation et l’agriculture.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2024. <https://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 24 Feb 2024.

AmphibiaWeb's policy on data use.