AMPHIBIAWEB
Bolitoglossa sooyorum

Subgenus: Eladinea
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2007 David Wake (1 of 1)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Endangered (EN)
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

   

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Eladinea) sooyorum Vial, 1963
Bolitoglosse à grands pieds

6,5 cm SVL (M), 7,2 cm SVL (F) (14,2 cm). Queue de la taille du reste du corps. Espèce élancée, aux membres allongés et aux doigts et orteils très grands, élargis à leur extrémité et modérément palmés. Œil grand, protubérant, tête grande. Parties supérieures et inférieures brun violacé intensément mouchetées de jaune, notamment sur les flancs. La queue est recouverte de marques claires. Ressemble superficiellement à B. marmoreal.

* Talus et pentes raides des forêts tropicales humides de moyenne et haute altitude sur les versants caraïbe et pacifique du nord de la Cordillera de Talamanca du Costa Rica, entre 2 350 et 3 000 m, peut-être jusqu’au Panama occidental (douteux). Nocturne, devenu très rare. EN. La disparition de l’habitat n’explique pas le déclin très prononcé de cette espèce.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Bolitoglossa (Eladinea) sooyorum Vial, 1963

Ancien groupe subpalmata. 7,2 cm SVL (14,2cm). Queue de la taille du reste du corps. Espèce élancée, aux membres allongés et aux doigts et orteils très grands, élargis à leur extrémité et modérément palmés. œil grand, protubérant, tête grande. Parties supérieures et inférieures brun violacé fortement tacheté de jaune. Ressemble superficiellement à B. marmorea. Talus et pentes raides des forêts tropicales humides de moyenne et haute altitude sur les versants caraïbe et pacifique du nord de la Cordillera de Talamanca du Costa Rica, entre 2350 et 3 000 m, peut-être jusqu’au Panama occidental. Nocturne, devenue très rare. 723km2. EN. La disparition de l’habitat n’explique pas le déclin très prononcé de cette espèce.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2018. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 13 Dec 2018.

AmphibiaWeb's policy on data use.