AMPHIBIAWEB
Tylototriton verrucosus
Himalayan Newt, Red Knobby Newt
Subgenus: Tylototriton
family: Salamandridae
subfamily: Pleurodelinae
 
Species Description: Nussbaum, R. A., Brodie, Jr., E. D., Yang, D. 1995. A Taxonomic Review of Tylototriton verrucosus Anderson (Amphibia: Caudata: Salamandridae). Herpetologica, 51(3): pp. 257-268.

© 2006 Henk Wallays (1 of 54)

AmphibiaChina 中国两栖类.

Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Least Concern (LC)
CITES No CITES Listing
Other International Status Lower Risk (near threatened)
National Status Lower Risk (near threatened)
Regional Status None

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

   

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Tylototriton verrucosus Anderson, 1871

23 cm (F). Plusieurs formes et populations à la coloration plus ou moins vive et de taille plus ou moins grande. Les exemplaires de la région de Darjeeling (Inde) sont différents de toutes les autres populations asiatiques (Panigrahi, 2000). Museau large et arrondi. Arête osseuse prononcée entourant le haut de la tête. Courte arête céphalique médiane. Parotoïdes très saillantes. Large arête vertébrale osseuse. 14 à 16 nœuds costaux ronds. Brun noirâtre foncé sur les parties dorsales, menton, gorge, arêtes osseuses, nœuds costaux, membres et moitié inférieure de la queue bruns clair à jaunâtres. Parfois une ligne médiane brune sur le ventre qui est plus clair que le dos. Peau rugueuse sur les parties dorsales, plus lisse sur les ventrales. Région cloacale du mâle protubérante, mâle souvent plus sombre, et queue du mâle proportionnellement plus longue. 260 368 km2. LC. Mares permanentes, ruisseaux de forêts, rizières inondées, où l’espèce se reproduit dans les parties peu profondes pendant la mousson, de mai à septembre. Terrestre sous des feuilles mortes et pierres le reste de l’année. De l’Inde (Bengale occidental et Sikkim dans le Manipur et les Mts Arunachal Pradesh) et de l’est du Népal (rivière Arun) à travers les Monts Kakhien et Shan (Birmanie) jusqu’à l’ouest du Yunnan (comté de Longchuan et environs), Chine. Quelques localités dans les montagnes du nord de la Thaïlande (de Chieng Dao à Phu Lang). Cité récemment du nord-est du Vietnam (province de Lai Chau), peut-être présent au Laos, où une espèce de Tylototriton a été observée, mais il s’agirait plus vraisembalblement de T. shanjing. Peut-être présent au Bhoutan. Entre 1 000 et 3 000 m (sud de l’aire), au-dessous de 1 000 m (nord). Plutôt rare, sauf en Birmanie. Menacé par la disparition de l’habitat, les incendies de forêt, l’irrigation, le commerce terrariophile, la médecine traditionnelle. Utilisé comme appât pour la pêche en Birmanie, où on le tue dans certaines zones. Danse nuptiale, les animaux tournent en rond autour de leur axe avant l’amplexus à la façon des Pleurodèles. L’amplexus est parfois escamoté. œufs pondus (de 15 à 30) isolément sur les plantes ou les pierres dans l’eau.

Grand aquarium bien planté dans une eau comprise entre 10 et 25 °C selon la saison. Adultes aquatiques. Les juvéniles, après un passage terrestre de plusieurs mois, le redeviennent rapidement (à 4-5 cm de longueur), parfois le passage à terre est escamoté. Reproduction favorisée par un brusque apport d’eau fraîche. Larves élevées à au moins 16-18 °C. Nourriture des adultes abondante (granulés, viande, poisson, vers). Reproduit en Europe, notamment par le FUG.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2018. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 19 Sep 2018.

AmphibiaWeb's policy on data use.