AmphibiaWeb - Hynobius hidamontanus
AMPHIBIAWEB
Hynobius hidamontanus
Hakuba Salamander
Subgenus: Hynobius
family: Hynobiidae
subfamily: Hynobiinae
 
Species Description: Isozyme variation in salamanders of the nebulosus–lichenatus complex of the genus Hynobius from eastern Honshu, Japan, with a description of a new species. Japanese Journal of Herpetology / Hachū ryōseiruigaku zasshi 12: 50–64.
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Endangered (EN)
CITES No CITES Listing
National Status None
Regional Status None
Access Conservation Needs Assessment Report.

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.
View Bd and Bsal data (1 records).

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Supraspecies hidamontanus Matsui, 1987

Une seule espèce de petite taille à quatre orteils, proche génétiquement du groupe naevius.

Hynobius (Hynobius) hidamontanus Matsui, 1987
Hynobie d'Hakuba

Hynobius tenuis Nambu, 1991 placé en synonymie. 11 cm. 12 à 13 sillons costaux. Queue du mâle plus longue et plus haute que celle de la femelle qui a un tronc relativement plus long (un trait commun à de nombreuses espèces du genre). Séries de dents voméro-palatines en V très court. Membres courts et robustes. Parties dorsales brun clair à brun foncé tachetées de sombre avec de nombreuses petites taches bleues argentées qui ont tendance à se rejoindre sur les parties caudales. La moucheture est plus intense chez la femelle que chez le mâle. Flancs plus clairs avec une moucheture argentée, sauf dans la zone des sillons costaux. Parties ventrales gris sombre densément recouvertes de taches argentées. 30-76 oeufs par sac.

* Versant occidental des Mts Hida, dans le centre du Japon, entre 800 et 1 500 m, dans les préfectures de Toyoma, Gifu et Nagano, dans des ruisseaux à courant lent en forêts de feuillus. EN. Menacé par l’urbanisation autour de Hakuba (préfecture de Nagano) et par le commerce terrariophile. Déclin observé. Reproduction de fin avril à début mai. Sacs de frai observés à la mi-mai accrochés à des racines de plantes et la face inférieure de branches en présence de mâles et de larves par une eau à 12,6°C. Eclosion en juin, métamorphose de septembre à novembre, certaines larves passent l'hiver qui suit dans l'eau.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Hynobius hidamontanus Matsui, 1987

Hynobius tenuis Nambu, 1991 placé en synonymie avec cette espèce, qui semble plus proche de nebulosus que de lichenatus. 12 à 13 sillons costaux. Quatre orteils. Queue du mâle plus longue et plus haute que celle de la femelle qui a un tronc relativement plus long (trait commun à l’ensemble du complexe). Séries de dents voméro-palatines en V très court. Membres courts et robustes. Parties dorsales brun clair à brun foncé tachetées de sombre avec de nombreuses petites taches bleu argenté qui ont tendance à se rejoindre sur les parties caudales. Flancs plus clairs avec de nombreuses taches argentées, sauf dans la zone des sillons costaux. Parties ventrales gris sombre densément recouvertes de taches argentées. Versant occidental des Mts Hida, dans le centre du Japon, entre 800 et 1 500 m, dans les préfectures de Toyoma, Gifu et Nagano, dans des ruisseaux à courant lent en forêts de feuillus. 2 500 km2. EN. Menacé par l’urbanisation autour de Hakuba (préfecture de Nagano) et par le commerce terrariophile. Déclin observé. Reproduction de fin avril à début mai. Sacs de frai observés à la mi-mai accrochés à des racines de plantes et la face inférieure de branches en présence de mâles et de larves par une eau à 12,6 °C.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2021. <https://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 22 Oct 2021.

AmphibiaWeb's policy on data use.