AmphibiaWeb - Desmognathus carolinensis
AMPHIBIAWEB
Desmognathus carolinensis
Carolina Mountain Dusky Salamander
Subgenus: Desmognathus
family: Plethodontidae
subfamily: Plethodontinae

© 2007 Bill Peterman (1 of 16)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Least Concern (LC)
NatureServe Status Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
National Status None
Regional Status None
Access Conservation Needs Assessment Report.

Country distribution from AmphibiaWeb's database: United States

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.
View Bd and Bsal data (4 records).

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Desmognathus (Desmognathus) carolinensis Dunn, 1916
Desmognathe de Caroline

11 cm. Sans doute trois espèces sous ce taxon, dont certaines populations sont proches génétiquement de D. fuscus. Coloration supérieure très variable, avec une bande dorsale droite ou fortement ondulante, rougeâtre à jaunâtre chez les jeunes. Parfois les taches sont interrompues. Les vieux adultes, surtout les mâles, deviennent noirs, comme chez plusieurs espèces proches.

* Bords des ruisseaux et ruissellements, le long des fossés ou en surface dans les zones forestières de montagne entre 300 et 2 000 m dans le sud-ouest des Blue Ridge, au nord de la distribution de D. ocoee et au sud de celle de D. orestes, dans les Monts Black, Bald et Unaka (Caroline du Nord et Tennessee). La distribution va de la zone comprise au nord entre Linville Falls et McKinney Gap (Caroline du Nord) jusqu’à la vallée de la rivière Pigeon (Caroline du Nord) au sud. LC. Trois groupes (Highton, 2000), ayant une distance génétique moyenne de Nei D = 0,18. Proche génétiquement de D. fuscus de Caroline du Nord, Caroline du Sud et du piémont de Virginie (fuscus 1 ou A) ou d'une population anciennement rattachée à D. auriculatus de la plaine côtière des Carolines. Introgression avec D. fuscus dans le nord de la Caroline du Nord. Dans les Appalaches de l'est du Tennessee, au sud de Johnson City, vit une forme non décrite ayant les caractères morphologiques de fuscus et moléculaires de carolinensis, que les auteurs (Tilley et al., 2013) nomment "forme de Sinking Creek" (SCF), remplacée par D. fuscus au nord de Johnson City. Voir aussi D. fuscus et santeetlah. Tilley et al. estiment à l'occasion de leur étude sur les Desmognathes de l'est du Tennesse, où vivent plusieurs formes non identifiées (dont SCF), qu'elles représentent des cas d'"espèces ratées", c'est-à- dire des lignées génétiquement distinctes qui échangent des gènes avec des espèces proches, compromettant leur indépendance évolutive.

Reproduction obtenue à plusieurs reprises en captivité (Jamin et l'auteur) à partir d’animaux de la région d’Erwin (Tennessee) dans une zone située non loin de l'aire de D. orestes. La femelle garde les œufs, pondus dans une anfractuosité de roches (Jamin, com. pers.). Les larves, tout en conservant leurs branchies, ne sont pas franchement aquatiques et se cantonnent dans des zones humides et les infiltrations. Semble peu agressif, les jeunes peuvent être laissés avec les adultes, un cas rare chez ce genre. AT+.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Desmognathus carolinensis Dunn, 1916

11 cm. Sans doute trois espèces sous ce taxon. Coloration supérieure très variable, avec une bande dorsale droite ou fortement ondulante, rougeâtre à jaunâtre chez les jeunes. Parfois les taches sont interrompues. Les vieux adultes, surtout les mâles, deviennent noirs. Bords des ruisseaux et ruissellements, le long des fossés ou en surface dans les zones forestières de montagne entre 300 et 2 000 m dans le sud-ouest des Blue Ridge, au nord de la distribution de D. ocoee et au sud de celle de D. orestes, dans les Monts Black, Bald et Unaka (Caroline du Nord et Tennessee). La distribution va de la zone comprise au nord entre Linville Falls et McKinney Gap (Caroline du Nord) jusqu’à la vallée de la rivière Pigeon (Caroline du Nord) au sud. 11430km2. LC. La femelle garde les œufs, pondus dans une anfractuosité de roches (Jamin). Trois groupes (Highton, 2000), ayant une distance génétique moyenne de Nei D = 0,18. Proche de D. fuscus de Caroline du Nord, Caroline du Sud et du piémont de Virginie (D. fuscus 1)

Reproduction obtenue en captivité (Jamin) à partir d’animaux de la région d’Erwin (Tennessee). Les larves, tout en conservant leurs branchies, ne sont pas franchement aquatiques et se cantonnent dans des zones humides et les infiltrations (Jamin, com. pers.). Semble peu agressif.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2021. <https://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 17 Sep 2021.

AmphibiaWeb's policy on data use.