AMPHIBIAWEB
Chiropterotriton chiropterus
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2006 César L. Barrio Amorós (1 of 1)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Critically Endangered (CR)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Mexico

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Chiropterotriton chiropterus (Cope, 1863)
Chiroptérotriton de Cope

Cette population et les suivantes diffèrent morphologiquement surtout par le degré d’extension de la palmure des doigts et orteils (Darda). Collectivement pour le complexe : petite taille, doigts et orteils partiellement palmés. Glande mentonnière de grande taille chez le mâle à l’extrémité du museau. Mâle plus fin. Queue plus longue que le reste du corps. Dents maxillaires absentes. Gris sombre à noir bleuâtre sur les parties dorsales et latérales, parfois rougeâtre crème avec les flancs noirâtres. Parfois le pigment crème forme deux bandes dorsolatérales, enfermant une bande dorsale rougeâtre. Ces différences de coloration, citées par Taylor (1938), sont plus ou moins sensibles selon les populations et les espèces, mais aussi les individus. Le nom C. chiropterus s’applique à Chiropterotriton sp. E (population 7) de Darda, la localité-type de Cope étant proche de l’aire de cette population.

* Broméliacées et mousses en forêt humide près de la Joya (centre nord du Veracruz), à 2 100 m, dans une zone très dégradée par la déforestation, la présence d'une carrière et la construction d'une autoroute. 35 km2. DD.

Pour l’ensemble du complexe, terrarium de sous-bois humide avec de nombreuses souches et écorces formant une multitude d’abris. Température entre 18 et 20°C, abaissée à 10°C pendant deux à trois mois. Abondante nourriture à base de micro invertébrés.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Chiropterotriton chiropterus (Cope, 1863)

Cette population et les suivantes diffèrent morphologiquement surtout par le degré d’extension de la palmure des doigts et orteils (Darda). Collectivement pour le complexe: petite taille, doigts et orteils partiellement palmés. Glande mentonnière de grande taille chez le mâle à l’extrémité du museau. Mâle plus fin. Queue plus longue que le reste du corps. Gris sombre à noir bleuâtre sur les parties dorsales et latérales, parfois rougeâtre crème avec les flancs noirâtres. Parfois le pigment crème forme deux bandes dorsolatérales, enfermant une bande dorsale rougeâtre. Ces différences de coloration, citées par Taylor (1938), sont plus ou moins sensibles selon les populations et les espèces, mais aussi les individus. Le nom C. chiropterus s’applique à Chiropterotriton sp. E (population 7) de Darda, la localité-type de Cope étant proche de l’aire de cette population. 35km2. DD. Broméliacées et mousses en forêt humide près de la Joya (centre nord du Veracruz), à 2100 m.

Pour l’ensemble du complexe, terrarium de sous-bois humide avec de nombreuses souches et écorces formant une multitude d’abris. Température entre 18 et 20 °C, abaissée à 10 °C pendant deux à trois mois. Abondante nourriture à base de micro invertébrés.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 20 Aug 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.