AMPHIBIAWEB
Bolitoglossa odonnelli

Subgenus: Bolitoglossa
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2007 Sean Michael Rovito (1 of 24)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Near Threatened (NT)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Guatemala

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Bolitoglossa) odonnelli 
(Stuart, 1943)
Bolitoglosse d'O'Donnell

6,9 cm SVL (M), 8,6 cm SVL (F) (16,5 cm). Membre d’un complexe comprenant également B. mexicana et mulleri. Les anciennes populations de B. odonnelli du Honduras ont été placées en synonymie avec B. Mexicana. Noire, avec deux bandes dorsolatérales jaunes étroites de la paupière à l’extrémité de la queue, fréquemment interrompues pour former des taches. Museau généralement noir. Intergradiation connue avec B. Mexicana dans l'est de l'Alta Verapaz (Quecchian, Guatemala). Dans ce cas les animaux conservent la bande médiodorsale claire caractéristique de mexicana, mais très atténuée.

* Du versant caraïbe d’Alta Verapaz aux Montañas del Mico (régions de Quecchian, Minan et Mican), Guatemala, dans les forêts très humides abritant des épiphytes dans un habitat perturbé par l’urbanisation et l’agriculture, entre 100 et 1 200 m. Parfois le long des ruisseaux sur la végétation basse dans les bananeraies et dans les feuilles de bananiers. EN. Cohabite également avec B. mulleri dans l'Alta Verapaz (Guatemala). Une partie de son aire se trouve dans le parc national de la Sierra de Las Minas. Cette espèce et B. mulleri sont directement dérivées de B. Mexicana (Stuart, 1943). Lors de la migration de B. Mexicana vers les zones d'altitude d'Alta Verapaz au Guatemala, la robe caractéristique de l'espèce (deux bandes noires interrompues sur fond clair) se serait transformée de deux façons. Vers l'est, la bande médiodorsale claire s'est graduellement assombrie, devenant noire, pour laisser deux bandes claires, formant B. odonnelli, tandis qu'en se dirigeant vers l'ouest d'Alta Verapaz, les animaux se seraient différenciés en ne conservant qu'une seule bande claire, formant B. mulleri.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Bolitoglossa (Bolitoglossa) odonnelli(Stuart, 1943)

Membre d’un complexe de trois espèces, dont B.mexicana, peu discernables morphologiquement. B. mexicana et odonnelli sont peut-être conspécifiques. Les anciennes populations de B. odonnelli du Honduras ont été placées en synonymie avec B. mexicana. Noire, avec deux bandes dorsolatérales jaunes étroites de la paupière à l’extrémité de la queue, fréquemment interrompues pour formes des taches. Du versant caraïbe d’Alta Verapaz aux Montañas de Mico (régions de Quecchian, Minan et Mican), Guatemala, dans les forêts très humides abritant des épiphytes dans un habitat perturbé par l’urbanisation et l’agriculture. Parfois le long des ruisseaux sur la végétation basse dans les bananeraies. 2 625 km2. EN. Cohabite avec B. mulleri à Alta Verapaz (Guatemala). Une partie de son aire se trouve dans le parc national de la Sierra de Las Minas.


ENGLISH TRANSLATION - Julian Wittische, December 2011

Bolitoglossa odonnelli is a member of a complex of three species, including B. mexicana, which is very similar morphologically. B. mexicana and B. odonnelli may be conspecific. Former populations of B. odonnelli from Honduras have been considered to be synonymous with B. mexicana. The species is black, with two narrow yellow dorsolateral stripes that goes from the eyelid to the extremity of the tail. These stripes are often interrupted, forming big spots. It lives with B. mulleri in Alta Verapaz (Guatemala).

Habitat & Range: B. odonnelli is found from the Caribbean side of Alta Verapaz to Montañas de Mico (Quecchian, Minan and Mican regions), Guatemala. It lives in very humid forests with epiphytes in a habitat altered by urbanizations and agriculture. Sometimes, it is found along streams, on the low vegetation in banana tree plantations. 2,625 km2.

Conservation: Its status is considered Endangered. A fraction of its range is in the Sierra de Las Minas National Park.



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 23 Mar 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.