AMPHIBIAWEB
Bolitoglossa hartwegi

Subgenus: Mayamandra
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2007 Sean Michael Rovito (1 of 34)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Near Threatened (NT)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Guatemala, Mexico

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Mayamandra) hartwegi Wake & Brame, 1969
Bolitoglosse d'Hartweg

4,7 cm SVL (M), 5,3 cm SVL (F). Petite espèce d’aspect robuste au museau tronqué, avec la zone nasolabiale développée chez les deux sexes, notamment chez le mâle, à vive coloration ventrale. Doigts et orteils presque intégralement palmés, le 3ème plus allongé comme chez les autres espèces du sous-genre. Femelle plus grande que le mâle. Queue robuste et courte, avec une importante constriction à sa base. Parties supérieures brun foncé à noires plus ou moins réticulées de jaune avec souvent deux bandes dorsolatérales brun orangé s’étendant de l’arrière de la tête à la moitié du dos ainsi que sur la région pelvienne. Parfois ces bandes sont absentes ou réduites à des lignes étroites. Queue en général plus claire que le dos, sauf chez les individus ayant des bandes dorsolatérales. Parties ventrales blanc jaune immaculées à blanches mouchetées de noir.

* Forêts mixtes ou de conifères associées en général à un substrat rocheux calcaire, dans les fissures et crevasses, sous les pierres, plus rarement dans les broméliacées. Survit en zone dégradée. Cerro Zontehuitz, districts de San Cristobal de Las Casas et de Chamula, centre nord du Chiapas (Mexique), sa distribution historiquement connue dans les Cuchumatanes et la Sierra Madre du Guatemala étant désormais réservée à B. xibalba (Campbell et al.). Entre 1 200 et 3 500 m. NT. Réserve naturelle de Huitepec gérée par Pronatura près de San Cristobal.

Espèce adaptative et aisée à maintenir en captivité. Grand terrarium humide plus haut que large, avec des plaques de schistes sur lesquelles les animaux aiment à grimper et de nombreuses mousses et écorces à terre. La température s'échelonne de 10 à 20°C, selon la saison. La nourriture, qui doit être distribuée en abondance, consiste en micro grillons, larves de mouches, petites araignées, fourmis. AT+. Des animaux étaient toujours vivants chez l'auteur après plus de six années de captivité.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Bolitoglossa (Mayamandra) hartwegi Wake et Brame, 1969

5,3 cm SVL. Petite espèce d’aspect robuste au museau tronqué, avec la zone nasolabiale développée chez les deux sexes, notamment chez le mâle. Doigts et orteils presque intégralement palmés. Femelles plus grandes que les mâles. Queue robuste et courte. Parties supérieures brun foncé à noires plus ou moins réticulées de jaune avec souvent deux bandes dorsolatérales brun orangé s’étendant de l’arrière de la tête à la moitié du dos ainsi que sur la région pelvienne. Parfois ces bandes sont absentes ou réduites à des lignes étroites. Queue en général plus claire que le dos, sauf chez les individus ayant des bandes dorsolatérales. Parties ventrales variables, blanc jaune immaculées à réticulées de noir. Forêts mixtes ou de conifères associées en général à un substrat rocheux calcaire, dans les fissures et crevasses, sous les pierres, plus rarement dans les broméliacées. Survit en zone dégradée. Au moins trois populations: Cerro Zontehuitz, districts de San Cristobal de Las Casas et de Chamula, centre nord des Chiapas (Mexique), cordillère de Los Cuchumatanes et Sierra Madre du Guatemala, entre 1 200 et 3 500 m. 1534km2, en majorité au Mexique. NT. Réserve naturelle de Huitepec gérée par Pronatura près de San Cristobal, Chiapas. Pas de mesure de protection au Guatemala.


ENGLISH TRANSLATION - Julian Wittische, December 2011

Bolitoglossa hartwegi has a SVL of 5.3 cm. It is a small species, yet robust with a truncated snout, and a developed nasolabial zone in both sexes that is more notable in males. Fingers and toes are almost entirely webbed. Females are bigger than males. This species has a robust and short tail. The dorsal sides are dark brown to black and are more or less reticulated with yellow. Often, two orangish brown dorsolateral stripes run from the back of the head to the middle of the dorsum. Sometimes, these stripes are absent or reduced to narrow lines. The tail is generally a lighter color than the dorsum, apart from individuals with the dorsal stripes. Ventral sides are variable, ranging from uniformly white or yellow to black and reticulated.

Habitat & Range: B. hartwegi lives in mixed forests or conifer forests, generally associated with a calcareous bedrock, in cracks or crevices, under rocks, and rarely in bromeliads. There are at least three populations: Cerro Zontehuitz, San Cristobal de Las Casas and Chamula Districts, central north of Chiapas (Mexico), Cordillera de Los Cuchumatanes and Sierra Madre de Chiapas, between 1200 m and 3500 m. 1534 km². The majority is in Mexico.

Conservation: B. hartwegi survives in altered areas. It can be found in Huitepec Natural Reserve, which is managed by Pronatura near San Cristobal, Chiapas. There are no protective measures in Guatemala.



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 20 Aug 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.