AmphibiaWeb - Ambystoma taylori
AMPHIBIAWEB

 

(Translations may not be accurate.)

Ambystoma taylori Brandon, Maruska & Rumph, 1982
Taylor's Salamander
Subgenus: Heterotriton
family: Ambystomatidae
genus: Ambystoma
Species Description: Brandon, R.A., Maruska, E.J., Rumph, W.T. (1982). ''A new species of neotenic Ambystoma (Amphibia, Caudata) endemic to Laguna Alchichica, Puebla, Mexico.'' Bulletin Southern California Academy of Sciences, 80(3), 112-125.

© 2014 Dr. Joachim Nerz (1 of 10)
Conservation Status (definitions)
IUCN Red List Status Account Critically Endangered (CR)
CITES No CITES Listing
National Status Category Pr (Special protection)
Regional Status None
Access Conservation Needs Assessment Report .

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.
View Bd and Bsal data (25 records).

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Ambystoma (Heterotriton) taylori Brandon, Maruska & Rumph, 1981
Ambystome du lac Alchichica

Groupe 2 de Highton. Forme néoténique du lac Alchichica, un lac volcanique (axalapazco) de l’est du Puebla, à forte salinité (2 345 m). Cette espèce n’a rien à voir avec les animaux métamorphosés collectés à côté du lac et décrits en 1943 sous le nom de subsalsum par Taylor qui pensait qu’il s’agissait des adultes issus des animaux larvaires trouvés dans le lac (Brandon, 1981, 1989). D'autre part, deux autres populations néoténiques qui vivent dans les Lagunas Quecholac et de la Mina Preciosa, à 5 et 4 km d’Alchichica, et qui se ressemblent beaucoup, semblent très différentes d’A. taylori et des animaux métamorphosés décrits comme A. subsalsum. Doigts et orteils allongés et sans palmure. 11,5 cm SVL. Taille moyenne, repli cutané à la base de la carène dorsale. Coloration générale jaune à jaune or recouverte de taches brun marron. Cette coloration, qui est également conservée chez des animaux métamorphosés en laboratoire, est très différente des animaux terrestres situés dans la région (subsalsum). Branchies très filamenteuses.

* Le lac Alchichica atteint 64 mètres de profondeur. Des animaux ont été observés la nuit à 12 m de profondeur dans des zones rocheuses formant des multitudes de cachettes et crevasses avec des algues filamenteuses présentes en eau salée. Les animaux semblent pouvoir vivre beaucoup plus profondément. 16 km2. CR. Devenu rare dans le lac, dont le niveau a baissé de plusieurs mètres ces 20 dernières années, et qui devrait faire l’objet d’une protection immédiate. Le pompage de l’eau provoque un accroissement de la salinité de l’eau qui menace cette espèce. Le lac connaît une forte activité touristique le week-end (obs. pers.).

Un programme de reproduction en captivité devrait être entrepris "si ce n’est pas déjà trop tard" (UICN).


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Ambystoma taylori Brandon, Maruska et Rumph, 1981

Groupe 2 de Highton. Forme néoténique vivant dans un lac salé, le lac Alchichica, un lac volcanique (axalapazco) de l’est du Puebla, à forte salinité (2 345 m). Cette espèce n’a rien à voir avec les animaux métamorphosés collectés à côté du lac et décrits en 1943 sous le nom de subsalsum par Taylor qui pensait qu’il s’agissait des adultes issus des animaux larvaires trouvés dans le lac (Brandon, 1981, 1989). Doigts et orteils allongés et sans palmure. 11,5 cm SVL. Taille moyenne, repli cutané à la base de la carène dorsale. Coloration générale jaune à jaune or recouverte de taches brun marron. Cette coloration, qui est également conservée chez des animaux métamorphosés en laboratoire, est très différente des animaux terrestres situés dans la région (subsalsum). Branchies très filamenteuses. Le lac atteint 64 mètres de pro­ fondeur. Des animaux ont été observés la nuit à 12 m de profondeur dans des zones rocheuses formant des multitudes de cachettes et crevasses avec des algues filamenteuses présentes en eau salée. Les animaux semblent pouvoir vivre beaucoup plus profondément. 16km2. CR. Devenu rare dans le lac, dont le niveau a baissé de plusieurs mètres ces 20dernières années, et qui devrait faire l’objet d’une protection immédiate. Le pompage de l’eau provoque un accroissement de la salinité de l’eau qui menace cette espèce.

Un programme de reproduction en captivité devrait être entrepris «si ce n’est pas déjà trop tard» (GAA).

Deux autres populations néoténiques qui vivent dans les Lagunas Quecholac et de la Mina Preciosa, à 5 et 4 km d’Alchichica, et qui se ressemblent beaucoup, semblent très différentes d’A. taylori et des animaux métamorphosés décrits comme A. subsalsum.


ENGLISH TRANSLATION - Julian Wittische, December 2011

Highton's group 2. This species has nothing in common with previous metamorphosed specimens collected near the lake and described under the name A. subsalsum (Taylor 1943). He thought they were adults arisen from larvae found in the lake (Brandon, 1981, 1989). Fingers and toes are long without webbing. It has a snout-vent length of 11.5 cm . Ambystoma taylori is middle-sized. There is a skin fold at the base of the caudal keel. The ground color is yellow and may be covered with brown/light brown spots. This coloration which is preserved in metamorphosed lab individuals is very different from the one of terrestrial animals in the area (A. subsalsum). Its gills are very filamentous. Two other neotenic populations that live in the Lagunas Quecholac and the Mina Preciosa, 5 and 4 km far from Alchichica, resemble each other but seem very different than A.taylori and metamorphosed A.subsalsum.

Habitat & Range: Neotenic forms live in a salt lake, the Alchichica Lake, a volcanic lake (Axalapazco) east of Puebla, with a high salinity at 2,345 m.The lake is 64 m deep. Individuals have been observed at night at 12 m deep in the rocky zones forming natural shelters, hiding places and fissures with filamentous algae present in the salt water. Individuals seem to be able to live way deeper. 16 km2.

Conservation: Its status is Critically endangered. It has become rare in the lake, where the water level has decreased of several meters over 20 years. It should be protected immediately. Water pumping has also increased the water salinity, which threatens this species. A captive breeding program should be undertaken if it is not already too late (GAA).



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2024. <https://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 21 Apr 2024.

AmphibiaWeb's policy on data use.