AMPHIBIAWEB
Ambystoma leorae

Subgenus: Heterotriton
family: Ambystomatidae

© 2014 Octavio Monroy-Vilchis (1 of 0)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Critically Endangered (CR)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Mexico

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Ambystoma (Heterotriton) leorae (Taylor, 1943)
Ambystome de Rio Frio

Proche de l'extinction. Ancien Rhyacosiredon. Non inclus dans la liste de Highton. Ressemble à Ambystoma rivulare, mais plus grand. 20,7 cm. Queue longue, tête plus large et plus courte qu’A. rivulare. Membres courts, doigts et orteils de grande taille. Parties dorsales et latérales verdâtres avec des taches brun foncé bien distinctes, parties ventrales crème.

* Se métamorphose mais reste aquatique, comme A. altamirani et rivulare. Se reproduit dans des ruisseaux sténotrophes. Habitait historiquement les ruisseaux de montagne des environs de Rio Frio, Etat de Mexico, non loin du Puebla adjacent, à environ 3 000 m, en forêt de pins et sapinières, mais cette espèce n'a pas été revue à la localité-type, très dégradée par l’activité de la ville de Rio Frio, dans une zone urbanisée proche de l'immense métropole de Mexico. Peut-être encore présent dans plusieurs ruisseaux en amont du Rio Balsas, issus des neiges et glaciers des volcans Popocatepetl et Iztaccihuatl. Retrouvé en 1983 dans trois stations de petits ruisseaux à 9 et 15 km au nord-est de Rio Frio mais ces localités ne contenaient plus d'animaux lors de nouvelles recherches effectuées par Sunny et al., 2014, qui n'ont retrouvé cette espèce que dans une seule zone, deux cours d'eau sur le volcan Tlaloc. La température de l'eau ne dépassait pas 6 à 10°C. 35 km2. CR. Le parc national de Rio Frio est très mal protégé (activités récréatives, déboisement). Trois sous-populations génétiques décelées malgré le faible nombre d'animaux recensés (96 en une année de recherches), chacune de ces populations étant inféodée à un substrat aquatique différent, rocheux, sableux et vaseux (Sunny et al.).


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Ambystoma leorae (Taylor, 1943)

Ancien Rhyacosiredon. Non inclus dans la liste de Highton. Ressemble à Ambystoma rivulare, mais plus grand. 20,7 cm. Se métamorphose. Se reproduit dans les ruisseaux sténotrophes, et fortement aquatique, comme A. altamirani et A. rivulare. Queue longue, tête plus large et plus courte qu’ A. rivulare. Membres courts, doigts et orteils de grande taille. Parties dorsales et latérales verdâtres avec des taches brun foncé bien distinctes, parties ventrales crème. Ruisseau de montagne près de Rio Frio, Mexico, non loin du Puebla adjacent, à environ 3000 m, en forêt de pins. Pas revu à la localité-type, très dégradée par l’activité de la ville de Rio Frio. Probablement dans plusieurs ruisseaux en amont du Rio Balsas, issus des neiges et glaciers des volcans Popocatepetl et Iztaccihuatl. Retrouvé en 1983 dans trois stations de petits ruisseaux à 9 et 15km au nord-est de Rio Frio. 35 km2. CR. Le parc national de Rio Frio est très mal protégé (activités récréatives, déboisement).


ENGLISH TRANSLATION - Julian Wittische, December 2011

The species was formerly in the genus Rhyacosiredon. Ambystoma leorae is not included in Highton's list. Similar to A. rivulare, A. leorae is bigger. 20.7 cm. Metamorphosis occurs. It is a very aquatic species, reproducing in stenotrophic streams like A. altamirani and A. rivulare. It has a long tail, and has a larger head that is shorter than that of A. rivulare. It exhibits short limbs but long fingers and toes. The dorsal and lateral sides are greenish with very distinguishable dark brown spots, and ventral< parts cream-are colored.

Habitat & Range: The species is located in a mountain stream near Rio Frio, Mexico, not far from Puebla, at an altitude of about 3000 m, in pine forests. It has not been seen in the type-locality, which is much altered because of the activity of the city of Rio Frio. The species is probably in several streams upstream of the Rio Balsas, that was created by snow and glacier melting, notably from the Popocatepetl and Iztaccihuatl Volcanoes. It was rediscovered in 1983 in three stations in small streams 9 km and 15 km northeast of Rio Frio. 35 km2.

Conservation: A. leorae is Critically endangered. The national park of Rio Frio is very weakly protected (recreational activities, deforestation).



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 19 Apr 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.