AMPHIBIAWEB
Triturus carnifex
Italian Crested Newt, Alpine Crested Newt, Tritone cristato, Triton crête Italien, Alpenkammolch
Subgenus: Triturus
family: Salamandridae
subfamily: Pleurodelinae

© 1998 Henk Wallays (1 of 64)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Least Concern (LC)
CITES No CITES Listing
Other International Status Protected in Europe. Listed in Appendix II of the Bern Convention; Annexes II and IVa of the European Community's Habitats and Species Directive
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Triturus carnifex carnifex (Laurenti, 1768)

18 cm (F). Espèce plus trapue que Triturus cristatus, à tête plus large. Pas de points blancs sur les flancs. Ventre orange avec des taches grises. Taches blanches autour de la gorge, qui est grise (un caractère diagnostique). Parties inférieures parfois entièrement noires en montagne. Bande vertébrale jaune fréquente chez la femelle. Cas d'albinisme connus. Membres plus longs que chez Triturus cristatus. Grandes taches noires et rondes sur fond gris brun chez le mâle aquatique. Crête haute et moins dentelée que T. cristatus. Italie dans les Apennins où il est encore très abondant (plusieurs populations éteintes dans la vallée du Pô), Suisse au sud des Alpes, une localité en France dans le bassin de Genève, régions alpines d’Autriche au sud du Danube et parties adjacentes du sud de la république Tchèque. Introduit en Suisse, Allemagne, Angleterre, Belgique, Pays-Bas et dans les Açores (Ile Sao Miguel, Portugal). 506 486 km2 (sous-espèce comprise). LC. Fréquente des milieux aquatiques variés, y compris des ruisseaux lents. 200-250 œufs par saison.

Peut être élevé toute l’année dans l’eau. Le repos hivernal ne doit pas être trop long (trois mois) ni s’effectuer à trop basse température (8-10 °C environ), bien que des températures plus basses soient bien supportées dans l’eau pendant l’hibernation. Une forte luminosité pendant la période du rut semble appréciée.

Triturus carnifex macedonicus Arntzen et Wallis, 1999

Comprend les populations des Balkans de T. carnifex. Les taches sur les flancs sont plus petites, plus nombreuses et bleuâtres, la gorge est brun foncé, surtout chez le mâle, avec du pigment jaunâtre crème. Petites taches également sur la crête dorsale qui est moins découpée que chez T. carnifex carnifex. La vermiculation blanche sur la tête est plus fine. Taches ventrales sombres à grises irrégulières sur fond jaune. Ex-Yougoslavie septentrionale jusqu’en Albanie et Macédoine grecque occidentale, où il atteint près de 2 000 m. En régression très importante au Monténégro. Peut-être une bonne espèce (Litvinchuk, com. pers.).




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 19 Nov 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.