AmphibiaWeb - Thorius pennatulus
AMPHIBIAWEB
Thorius pennatulus Cope, 1869
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
genus: Thorius

© 2017 Axel Hernandez (1 of 13)
Conservation Status (definitions)
IUCN Red List Status Account Endangered (EN)
CITES No CITES Listing
National Status None
Regional Status None
Access Conservation Needs Assessment Report .

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.
View Bd and Bsal data (5 records).

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Thorius pennatulus Cope, 1869

Petite espèce du Veracruz, de basse altitude (comme T. narismagnus et insperatus). 2,1 cm SVL (F), semble former un clade peu défini avec l’espèce suivante. Queue longue, jusqu’à 1,25 fois le reste du corps. Tête assez grande, museau court et pointu, œil petit mais proéminent, dépassant de la tête. Narine modérée et arrondie à légèrement ovale, légèrement plus grande chez le mâle. Maxillaires dépourvus de dents. Glande mentonnière du mâle indistincte. Membres relativement longs (pour le genre), mains et pieds petits, doigts et orteils courts, atrophiés, palmure inexistante. Parties supérieures brunes avec une bande dorsale légèrement plus claire que les parties latérales, la bande étant recouverte de petites barres transversales noires formant un dessin en chevron. Parties ventrales sombres mouchetées de blanc. Plusieurs localités du Veracruz en forêt tropicale humide dans les environs du Volcan Orizaba, généralement au sud-ouest, entre Orizaba et Cordoba, de 800 à 1200 m, la plus basse pour le genre. Jusqu’à près de 2 000 m près de Soledad Atzompa. Egalement cité du canyon de Teocelo (environ 1 000 m), au sud de Jalapa, mais l’espèce n’y a pas été retrouvée. Terrestre, sous les débris végétaux, dans les souches, sous les pierres, les feuilles mortes dans la terre humide, souvent enroulé sur lui-même, position qu’il quitte de 5 à 10 secondes après avoir été découvert. Un exemplaire observé par l’auteur au pied d’une forêt tropicale de basse altitude, juste au-dessus de la zone des bananeraies, non loin de la ville d’Orizaba. Egalement trouvé au pied des bananiers dans les années 70 près de Cuautlapan. 348 km2. CR. Anciennement très commun, ce taxon semble avoir presque complètement disparu malgré un habitat encore préservé dans plusieurs zones.

En captivité, la température doit être maintenue entre 20 et 25 °C, l’humidité est très importante et la nourriture abondante (Lumbriculus, micro grillons, drosophiles, isopodes).




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2022. <https://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 3 Dec 2022.

AmphibiaWeb's policy on data use.