AMPHIBIAWEB
Salamandrina perspicillata
Northern Spectacled Salamander
family: Salamandridae
subfamily: Salamandrininae
 
Species Description: Nascetti G, Zangari F, Canestrelli D 2005 The spectacled salamanders, Salamandrina terdigitata (Lacepede, 1788) and S. perspicillata (Savi, 1821): 1) Genetic differentiation and evolutionary history. Rend. Fis. Ace. Linei s. 9, v. 16:159-169

© 2003 Franco Andreone (1 of 52)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Least Concern (LC)
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Salamandrina perspicillata (Savi, 1821)

12,3 cm. Le nom Salamandra perspicillata a été créé à partir d’exemplaires de Toscane et a donc été choisi pour désigner les populations du nord et du centre de l’Italie, génétiquement différenciées de celles du sud. Mêmes caractéristiques que Salamandrina terdigitata, dans l’attente d’une étude plus fine (Mattoccia et al, 2005), mais taille plus grande (femelle des Mts Lepini, dans le Latium, de 12,3 cm), et absence de marques bleu gris à brunes sur les parties dorsales (Bogaerts et Pasmans, 2005). Tache oculaire plus petite, moins vive. De la Ligurie orientale (Cogoleto, Arenzano et Gênes) vers le sud jusqu’au fleuve Volturno (Campanie), sur les pentes occidentales des Apennins, dans un milieu similaire à celui occupé par Salamandrina terdigitata .

Assez délicat à maintenir. Bac de taille modérée (50 x 30 cm pour un couple), contenant une petite partie aquatique d’eau claire, agitée par une pompe à membrane, qui augmente également le degré d’humidité. Quelques souches et pierres formant abri avec mousses et fougères sur terreau non imbibé d’eau recouvert de quelques feuilles mortes. Les animaux aiment se promener sur les plantes la nuit. Nourriture: micro grillons, enchytrées, collemboles, drosophiles, petites araignées. Température de 13 à 15°C, avec une baisse à 5-6 °C pendant quelques semaines l’hiver. à 6 °C les animaux deviennent léthargiques. Ils ne supportent guère plus de 18 °C (obs. pers.) Les larves doivent être élevées dans quelques centimètres d’eau claire et fraîche, et nourries idéalement de lumbriculus et petites larves de chironomes. Les jeunes sont délicats après la métamorphose et nécessitent un milieu assez sec et une abondante nourriture (collemboles).




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 18 Feb 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.