AMPHIBIAWEB
Oedipina pseudouniformis
False Cienega Colorado Worm Salamander
Subgenus: Oedipina
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2010 Division of Herpetology, University of Kansas (1 of 1)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Endangered (EN)
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Oedipina (Oedipina) pseudouniformis Brame, 1968
Oedipine à tête large

5,3 cm SVL (F) (16,5 cm). Forme un clade avec O. cyclocauda, leptopoda, koehleri. Espèce petite à moyenne, à queue robuste (atteignant 67 % de la longueur totale), avec une légère constriction à la base. Tête très large, museau court et arrondi, 36 à 57 dents sur les maxillaires, œil grand, membres robustes, doigts et orteils syndactyles. Parties dorsales gris noires souvent tachetées de blanc, membres brun à orangés, parties ventrales grises, plus sombres dans la région cloacale. O. cyclocauda est plus petit, avec des yeux plus petits, une tête plus étroite, des membres, doigts et orteils plus grêles. O. altura a le museau tronqué, des yeux plus petits, une tête plus étroite et une bande latérale argentée.

* Dans les berges moussues et sous les écorces à terre en forêt tropicale humide entre 19 et 1 253 m, dans plusieurs zones du versant caraïbe de la chaîne centrale du Costa Rica et sur les deux versants au nord du Costa Rica. Les exemplaires cités de deux zones du Nicaragua central et du nord (Hacienda La Cumplida et parc national Saslaya) sont à rattacher à O. koehleri (Sunyer et al., 2011), O. pseudouniformis étant restreint au Costa Rica. En association avec O. uniformis dans certaines localités du Costa Rica, et avec O. alfaroi dans d’autres. Difficile à distinguer d’O. cyclocauda, mais les deux espèces sont parapatriques. Il est possible toutefois que les populations du sud de la distribution d’O. cyclocauda et pseudouniformis soient conspécifiques (in Savage). EN. Autrefois très commun, fort déclin constaté.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Oedipina (Oedipina) pseudouniformis Brame, 1968

5,3 cm SVL (16,5 cm). Espèce petite à moyenne, à queue robuste (atteignant 67 % de la longueur totale). Tête très large, museau court et arrondi, 36 à 57 dents sur les maxillaires, œil grand, membres courts et assez robustes, doigts et orteils syndactyles. Parties dorsales gris noires souvent tachetées de blanc, parties ventrales grises. O.cyclocauda est plus petit, avec des yeux plus petits, une tête plus étroite, des membres, doigts et orteils plus grêles. O. altura a le museau tronqué, des yeux plus petits et une tête plus étroite. Dans les berges moussues et sous les écorces à terre en forêt tropicale humide entre 19 et 1253 m, dans plusieurs zones du versant caraïbe de la chaîne centrale du Costa Rica et sur les deux versants au nord du Costa Rica. Egalement citée de deux zones du Nicaragua central: Hacienda La Cumplida, au nord-est de Matagalpa (730 m) et parc national Saslaya, à 945 m. En association avec O. uniformis dans certaines localités du Costa Rica, et avec O.alfaroi dans d’autres. Difficile à distinguer d’O. cyclocauda, mais les deux espèces sont parapatriques. Il est possible toutefois que les populations du sud de la distribution d’O. cyclocauda et pseudouniformis soient conspécifiques (in Savage). 1 004 km2. EN. Autrefois très commun, fort déclin constaté.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2020. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 22 Jan 2020.

AmphibiaWeb's policy on data use.