AMPHIBIAWEB
Oedipina ignea

Subgenus: Oedipina
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Data Deficient (DD)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Guatemala, Honduras

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Oedipina (Oedipina) ignea Stuart, 1952
Oedipine de Chimaltenango

Cette forme et les sept suivantes, noires et très allongées pour la plupart, habitent la "Nuclear Central America" et forment un clade bien séparé des autres espèces du sous-genre (McCranie et al., 2008). 19 sillons costaux. 6,2 cm SVL (F). Doigts et orteils syndactyles, à la membrane plus étendue que chez O. stuarti et de nombreuses autres espèces du clade, mains et pieds très courts, bien que plus grands que chez O. taylori. Queue épaisse et très longue, atteignant près de 3 fois le reste du corps, arrondie à sa base. 19-20 sillons costaux. 11-12 sillons costaux entre les membres apposés au corps. Noir immaculé, gris noir ventralement et sur les membres. Région nasale et celle proche de l'insertion des membres plus claire.

* Distribution très mal connue. Dans l'amoncellement de feuilles mortes de ravins humides et dans les caféiers, en forêts tropicales humides et mixtes pins/chênes du versant pacifique du centre sud et du sud-est du Guatemala, entre 1 100 et 1 750 m. Plusieurs localités concernent très probablement d'autres espèces. Ainsi, les spécimens de l'ouest du Guatemala (Finca Santa Julia, près de San Rafael Pie de la Cuesta, San Marcos) sont très probablement à rattacher à O. stenopodia et les anciennes stations d'O. ignea de l’extrême sud-ouest du Honduras s'appliquent très probablement à O. chortiorum. Dans une station hondurienne (nord de Marcala, La Paz) rapportée sous le nom d'ignea, les animaux avaient été découverts en août dans les troncs de pins en décomposition à terre et sous les pierres en forêt humide, mais la forêt a ensuite été brûlée et aucun animal n’a été retrouvé ultérieurement dans cette zone qui s’était entre-temps couverte d’une formation herbacée (McCranie & Wilson, 2002). DD.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Oedipina (Oedipina) ignea Stuart, 1952

5,6 cm SVL (holotype de Stuart). Doigts et orteils syndactyles, plus palmés que chez O. stuarti, queue épaisse et beaucoup plus longue que le reste du corps, arrondie à sa base. Noir immaculé, gris noir ventralement et sur les membres. Forêts tropicales humides et mixtes pins/chênes humides du versant pacifique du centre sud et du sud-est du Guatemala, ainsi que de l’extrême sud-ouest du Honduras (du sud d’Ocotepeque vers l’est jusqu’au La Paz occidental), de 1 100 m (Finca Santa Julia, près de San Rafael Pie de la Cuesta, San Marcos, Guatemala) à 1 750 m. Dans une station hondurienne (nord de Marcala, La Paz), les animaux ont été découverts en août dans les troncs de pins en décomposition à terre et sous les pierres en forêt humide, mais la forêt a ensuite été brûlée et aucun animal n’a été retrouvé ultérieurement dans cette zone qui s’était entre-temps recouverte d’une formation herbacée (McCranie et Wilson, 2002). Taxon mal connu, qui pourrait recouvrir plusieurs espèces (com. de Wake à Savage). 2 930 km2. DD.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 22 May 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.