AMPHIBIAWEB
Oedipina collaris

Subgenus: Oedipina
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2017 Edgardo Griffith (1 of 0)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Data Deficient (DD)
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Costa Rica, Nicaragua, Panama

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Oedipina (Oedipina) collaris (Stejneger, 1907)
Oedipine à collier

Oedipina serpens Taylor, 1949 de la province de Cartago (Costa Rica) placé en synonymie. 7,7 cm SVL (F) (25,5 cm). La plus grande espèce du genre. Forme un clade avec O. grandis. Queue très longue (jusqu’à 73 % de la longueur totale). Museau très allongé, triangulaire quand vu de dessus et tronqué à son extrémité, 80 à 98 dents sur les maxillaires, œil petit, membres moyens, doigts et orteils syndactyles. Gris noir avec parfois une bande latérale étroite crème à argentée, et souvent des marques blanches sur la tête, les membres et à leur insertion.

* Rare, distribution très large et morcelée en forêts humides de basse altitude, dont un seul spécimen a été découvert à chaque localité. Versant caraïbe de l’est du Nicaragua (Atlantico Sur) à travers le Costa Rica jusqu’au Panama central, de 100 à moins de 600 m. DD. Un exemplaire de grande taille observé sous une écorce au bord d’un ruisseau.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Oedipina (Oedipina) collaris (Stejneger, 1907)

7,7 cm SVL (25,5 cm). Grande espèce à queue très longue (jusqu’à 73 % de la longueur totale). Museau très allongé, triangulaire quand vu de dessus et tronqué à son extrémité, 80 à 98 dents sur les maxillaires, œil petit, membres moyens, doigts et orteils syndactyles. Gris noir avec parfois une bande latérale étroite crème à argentée, et souvent des marques blanches sur la tête, les membres et à leur insertion. Rare, distribution très large et morcelée en forêts humides de basse alti­ tude, dont un seul spécimen a été décou­ vert à chaque localité. Versant caraïbe de l’est du Nicaragua (Atlantico Sur) à travers le Costa Rica jusqu’au Panama central, à moins de 600m. 777 km2. DD. Un exemplaire de grande taille observé sous une écorce au bord d’un ruisseau. O. serpens Taylor, 1949 de la province de Cartago (Costa Rica) placé en synonymie.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 22 Apr 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.