AMPHIBIAWEB
Ixalotriton niger
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
 
Species Description: Wake D. B, and Johnson J. D. (1989). “A New Genus and Species of Plethodontid Salamander from Chiapas, Mexico”. Natural History Museum of Los Angeles County, 411, 1-10

© 2007 David Wake (1 of 2)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Endangered (EN)
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Ixalotriton niger Wake & Johnson, 1989
Ixalotriton noir

6 cm SVL (M). Grande taille, œil grand et protubérant, tête large, plus large que le corps, aspect élancé, membres allongés, mains et pieds, doigts et orteils de grande taille, queue longue. Très nombreuses dents sur les maxillaires (78-150) et de très petite taille. Glande mentonnière arrondie chez le mâle. Coloration générale noir brillant, avec un léger pigment blanc dans la région du menton et le sillon nasolabial. Extrémités des doigts et orteils rougeâtres, résultat d'une importante vascularisation.

* Très agile, saute et grimpe aisément sur des surfaces verticales (troncs d’arbres, roches). Autotomie à la base de la queue, importantes secrétions cutanées. Un des collecteurs a eu de l’urticaire après avoir manipulé un individu. Petit bosquet en forêt de brume, où survivent cinq autres espèces animales endémiques, à El Pozo, à 12 km au nord-ouest de Berriozabal, à 1 068 m, sud-ouest du Chiapas, Mexique, dans une zone karstique. Rencontré sur les troncs d'arbres ou les roches la nuit. Nombreuses crevasses, fougères, épiphytes et mousses présentes localement. 7 km2. CR. Découverte en 1973, cette espèce est devenue extrêmement rare. Un exemplaire retrouvé en 2000. Le déboisement prend des proportions redoutables au Chiapas.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Ixalotriton niger Wake et Johnson, 1989

6 cm SVL (M). Grande taille, œil grand et protubérant, tête large, plus large que le corps, aspect élancé, membres allongés, mains et pieds, doigts et orteils de grande taille, queue longue. Très nombreuses dents sur les maxillaires (78-150) et de très petite taille. Glande mentonnière arrondie chez le mâle. Coloration générale noir brillant, avec un léger pigment blanc dans la région du menton et le sillon naso-labial. Extrémités des doigts et orteils rougeâtres créées par une importante vascularisation. Très agile, saute et grimpe aisément sur des surfaces verticales (troncs d’arbres, roches). Autotomie à la base de la queue, importantes secrétions cutanées. Un des collecteurs a eu de l’urticaire après avoir manipulé un individu. Petit bosquet en forêt de brume, où survivent cinq autres espèces animales endémiques, à El Pozo, à 12 km au nord-ouest de Berriozabal, à 1 068 m, sud- ouest des Chiapas, Mexique, dans une zone karstique, sur les troncs des arbres ou les roches la nuit. Nombreuses crevasses, fougères, épiphytes et mousses. 7km2. CR. Découverte en 1973, cette espèce est devenue extrêmement rare. Un exemplaire retrouvé en 2000. Le déboisement prend des proportions redoutables dans les Chiapas.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2020. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 22 Jan 2020.

AmphibiaWeb's policy on data use.