AMPHIBIAWEB
Eurycea tridentifera
Comal Blind Salamander
Subgenus: Notiomolge
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Vulnerable (VU)
NatureServe Status Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: United States

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Eurycea (Notiomolge) tridentifera Mitchell & Reddell, 1965

Eurycée aveugle de Comal

8,5 cm. 11-12 sillons costaux. Troglobie, tête large, tronc court, membres fins et allongés, œil réduit non fonctionnel, mais visible sous la peau. Museau tronqué. Coloration jaunâtre pâle, avec de petites taches brunes à grises diffuses, 15 paires de taches dorsolatérales claires le long du corps et de la queue. Parties inférieures blanches translucides. Larve plus foncée que l’adulte. 7 à 18 œufs par ponte. Malgré son aspect général, cette espèce n’est pas à rapprocher des Typhlomolge translucides.

* Considérée comme l’une des formes les plus anciennes du Plateau d’Edwards, elle a été surtout trouvée dans les cours d’eau souterrains des grottes du nord du comté de Bexar (grotte Genesis) et de Cibolo Sinkhole Plain. Décrite de la grotte d’Honey Creek, comté de Comal, elle est connue également de la grotte d’Ebert, comté de Comal, et a été découverte récemment dans des grottes de la base militaire du Camp Bullis, dans ce même comté. Sa distribution recouvre l’est immédiat de celle d'E. neotenes et le sud de celle du complexe latitans. Sept stations au total, menacées par les pollutions. VU.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Eurycea (Blepsimolge) tridentifera Mitchell et Reddell, 1965

8,5 cm. 11-12 sillons costaux. Troglobie, tête large, tronc court, membres fins et allongés, œil réduit non fonctionnel, mais visible sous la peau. Museau tronqué. Coloration jaunâtre pâle, avec de petites taches brunes à grises diffuses, 15paires de taches dorsolatérales claires le long du corps et de la queue. Parties inférieures blanches translucides. Larve plus foncée que l’adulte. 7 à 18 œufs par ponte. Malgré son aspect général, cette espèce n’est pas à rapprocher des Typhlomolge. Considérée comme l’une des formes les plus anciennes du Plateau d’Edwards, elle a été surtout trouvée dans les cours d’eau souterrains des grottes du nord du comté de Bexar (grotte Genesis) et de Cibolo Sinkhole Plain. Décrite de la grotte d’Honey Creek, comté de Comal, elle est connue également de la grotte d’Ebert, comté de Comal, et a été découverte récemment dans des grottes de la base militaire du Camp Bullis, dans ce même comté. Sa distribution recouvre l’est immédiat de celle de neotenes et le sud de celle du complexe latitans. Sept stations au total, menacées par les pollutions. 4 766 km2. VU.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 5 Dec 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.