AMPHIBIAWEB
Eurycea subfluvicola
Ouachita Streambed Salamander
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
 
Species Description: Steffen MA, Irwin KJ, Blair AL, Bonett RM 2014 Larval masquerade: a new species of paedomorphic salamander (Caudata: Plethdontidae: Eurycea) from the Ouachita Mountains of North America. Zootaxa 3786: 423-442.

© 2014 Mike Steffen (1 of 9)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status
NatureServe Status Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Eurycea (Typhlotriton) subfluvicola Steffen, Irwin, Blair & Bonett, 2014
Eurycée des Monts Trap

Espèce très menacée. Seule forme pédogénétique des Monts Ouachita, qui vit en syntopie avec des larves d'E. multiplicata dans une zone très restreinte. 4,2 cm SVL (6,8 cm) (holotype). Parties dorsales jaunâtres recouvertes de taches brun foncé irrégulières. Parties ventrales translucides, bien séparées des flancs pigmentés. Diffère des larves d'E. multiplicata syntopiques par une tête plus aplatie et plus étroite, le museau plus allongé, l'oeil plus petit, sans iridophores, des branchies plus courtes, le tronc plus allongé, la queue plus courte et par l'absence d'une ligne noirâtre sur les côtés de la tête et du museau, présente chez les larves de multiplicata. Neuf oeufs développés visibles dans l'abdomen de l'holotype, une femelle adulte. Mature sexuellement à 3,2 cm SVL. La divergence entre les deux espèces a été estimée à environ 18 MA.

* Très localisé dans les Monts Trap, une chaîne située dans la partie sud-est des Monts Ouachita, comté de Hot Spring, Arkansas. Une seule localité composée de deux sites, l'un de 15 m de section à Slunger Creek, l'autre de 50 m dans un cours d'eau proche à environ 135 m de distance, dans la vallée alluviale de Slunger Creek. Les animaux s'infiltrent dans le gravier recouvrant le lit central du cours d'eau en cas d'assèchement, un trait biologique également observé chez E. tynerensis de l'Ozark. Le développement des larves a lieu profondément dans le lit des ruisseaux. Les auteurs de la description relèvent la distribution très étroite de cette espèce, heureusement localisée dans le site protégé du parc Lake Catherine, et recommandent la mise en place d'un élevage en captivité pour maintenir un stock en réserve.



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 19 Sep 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.