AMPHIBIAWEB
Eurycea longicauda
Long-tailed Salamander, Dark-sided Salamander
Subgenus: Eurycea
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2003 John White (1 of 65)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Least Concern (LC)
NatureServe Status Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: United States

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Eurycea (Eurycea) longicauda longicauda (Green, 1818)
Eurycée à longue queue

19,7 cm. 13-14 sillons costaux. Parties supérieures jaunes à rouge orange recouvertes de taches et marques noires formant des barres verticales sur les côtés de la queue et ayant tendance à former des bandes latérales sur les flancs. Parties inférieures blanc jaune immaculées ou avec quelques taches grisâtres. Queue courte chez le jeune, elle atteint 65% de la longueur totale chez l’adulte.

* De l’Etat de New York au nord de l’Alabama, vers l’ouest jusqu’en Indiana, sud de l’Illinois et sud-est du Missouri où cette forme s’hybride avec E. l. melanopleura, vers l’est dans le Maryland, l’ouest de la Virginie, le nord-ouest de la Caroline du Nord, le Tennessee et le nord-ouest de la Géorgie. Sous les écorces, souches et pierres dans les zones inondées le long de petits cours d’eau parfois envasés de forêts, quelquefois à une certaine distance de l’eau. Se disperse dans les sous-bois par temps humide. Souvent abondant. LC. Reproduction en automne et début de l’hiver, parfois jusqu'au printemps, souvent après des migrations depuis des mines, grottes ou lieux rocheux abrités où les animaux trouvent refuge le reste de l'année. Ponte d’une centaine d’œufs (61-106) sous les pierres et dans les cavités sous l’eau, parfois dans les grottes. Les œufs sont déposés en petites grappes séparées en plusieurs endroits, et ne sont pas gardés par la femelle (obs. pers). Métamorphose en général après 65-70 jours au début de l’été, le stade larvaire se prolonge parfois un hiver supplémentaire. Métamorphose à une taille moyenne de 4 cm. Maturité sexuelle deux ans après la métamorphose environ.

Aquaterrarium avec de nombreuses souches, écorces, pierres et mousses le long d’une partie aquatique de faible profondeur en eau faiblement courante avec des pierres formant des abris pour la ponte. Repos hivernal de quelques mois à 5°C. Le taux d’humidité doit être élevé. Nourriture à base d’insectes. Reproduit chez l’auteur, œufs déposés dans l'eau ou immédiatement sous la surface accrochés aux pierres. Le développement est rapide. Cette espèce est grégaire, peu farouche - les animaux étant visibles de nuit comme de jour - et semble peu agressive. AT+.

– Eurycea (Eurycea) longicauda melanopleura (Cope, 1893)
Eurycée à flancs sombres

16,8 cm. Espèce valide selon certains auteurs, mais des populations hybrides entre les deux sous-espèces sont présentes sur une aire importante. Flancs marqués d’une large bande brune à brun rougeâtre avec des mouchetures blanches contrastant fortement avec la coloration plus claire de la bande dorsale jaune, jaune vert à jaune orange recouverte de nombreuses taches noires. Pas de barres noires verticales sur les côtés de la queue mais poursuite de la teinte des flancs. Ventre jaune pâle avec des taches grises à brunes indistinctes. Hybrides à coloration intermédiaire dans le sud-ouest de l’Illinois, l’est du Missouri et le nord-est de l’Arkansas.

* Central Highlands (Ozark et Ouachita), Missouri, Arkansas, est de l’Oklahoma et extrême sud-est du Kansas, souvent dans la zone faiblement éclairée des grottes (trogloxène). Ponte sous les pierres. La période de reproduction en Arkansas s'étend de novembre à février.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Eurycea (Eurycea) longicauda longicauda (Green, 1818)

19,7 cm. 13-14 sillons costaux. Parties supé­ rieures jaunes à rouge orange recouvertes de taches et marques noires formant des barres verticales sur les côtés de la queue et ayant tendance à former des bandes latérales sur les flancs. Parties inférieures blanc jaune immaculées ou avec quelques taches grisâtres. Queue courte chez le jeune, atteint 65 % de la longueur totale chez l’adulte. De l’Etat de New York au nord de l’Alabama, vers l’ouest jusqu’en Indiana, sud de l’Illinois et sud-est du Missouri où cette forme s’hybride avec E. l. melanopleura,vers l’est dans le Maryland, l’ouest de la Virginie, le nord-ouest de la Caroline du Nord, le Tennessee et le nord-ouest de la Géorgie. Sous les écorces, souches et pierres dans les zones inondées le long de petits cours d’eau parfois envasés de forêts, quelquefois à une certaine distance de l’eau (photo p.21). Se disperse dans les sous-bois par temps humide. Souvent abondante. 848 341 km2 (sous-espèce comprise). LC. Reproduction en automne et début de l’hiver, ponte d’une centaine d’œufs dans des lieux abrités, sous les pierres et dans les cavités sous l’eau, parfois dans des grottes. Les œufs sont déposés en petites grappes séparées en plusieurs endroits, et ne sont pas gardés par la femelle (obs. pers). Métamorphose en général après 65-70 jours au début de l’été, le stade larvaire se prolonge parfois un hiver supplémentaire.

Aquaterrarium avec de nombreuses souches, écorces, pierres et mousses le long d’une partie aquatique de faible profondeur en eau courante avec des pierres formant des abris pour la ponte. Repos hivernal de quelques mois à 5 °C. Le taux d’humidité doit être élevé. Nourriture à base d’insectes. Reproduit chez l’auteur, œufs déposés dans l’eau ou immédiatement sous la surface accrochés aux pierres. Le développement est rapide. Cette espèce est grégaire, peu farouche — les animaux étant visibles de nuit comme de jour — et semble peu agressive.

Eurycea (Eurycea) longicauda melanopleura (Cope, 1893)

16,8 cm. Espèce valide selon certains auteurs. Flancs marqués d’une large bande brune à brun rougeâtre avec des mouchetures blanches contrastant fortement avec la coloration plus claire de la bande dorsale jaune, jaune vert à jaune orange recouverte de nombreuses taches noires. Pas de barres noires verticales sur les côtés de la queue mais poursuite de la teinte des flancs. Ventre jaune pâle avec des taches grises à brunes indistinctes. Hybrides à coloration intermédiaire dans le sud-ouest de l’Illinois, l’est du Missouri et le nord-est de l’Arkansas. Central Highlands (Ozark et Ouachita), Missouri, Arkansas, est de l’Oklahoma et extrême sud-est du Kansas, souvent dans la zone faiblement éclairée des grottes (trogloxène). Ponte sous les pierres.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 15 Nov 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.