AMPHIBIAWEB
Dendrotriton xolocalcae
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2019 Sean Michael Rovito (1 of 12)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Vulnerable (VU)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Mexico

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Dendrotriton xolocalcae (Taylor, 1941)
Dendrotriton de Xolocalca

3,4 cm SVL (F). Diffère des autres formes du genre notamment par la taille de la narine, très petite, et qui a tendance à se réduire pendant la croissance de l'animal. Queue relativement courte. Jusqu’à 60 dents sur les maxillaires. Parties dorsales marbrées de brun clair à jaunâtre sur un fond plus sombre, formant souvent un dessin régulier en chevrons. Parfois trois lignes paravertébrales claires le long du dos. Une tache interorbitale claire. Parties ventrales blanches à grises.

* Broméliacées de forêts mixtes humides pins/chênes sur le Cerro Ovando, sud-ouest de la Sierra Madre du Chiapas, entre 2 073 et 2 438 m, où cette espèce a été observée en abondance. 8 km2. VU. Probablement commun dans son aire très réduite, peu affectée par la déforestation. 34 spécimens observés dans une seule broméliacée. Peut- être présent dans la réserve de biosphère El Triunfo, très proche du Cerro Ovando.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Dendrotriton xolocalcae (Taylor, 1941)

3,4 cm SVL. Diffère de D. megarhinus et des autres formes du genre notamment par la taille de la narine, très petite. Queue relativement courte. Jusqu’à 60 dents sur les maxillaires. Parties dorsales marbrées de brun clair à jaunâtre sur un fond plus sombre, formant souvent un dessin régulier en chevrons. Parfois trois lignes para vertébrales claires le long du dos. Une tache claire inter orbitale. Parties ventrales blanches à grises. Broméliacées de forêts mixtes humides pins/chênes au Cerro Ovando, sud-ouest des Chiapas, entre 2 073 et 2 438 m, où cette espèce était extrêmement abondante. 8 km2. VU. Probablement commune dans son aire très réduite, peu affectée par le développement humain. 34 spécimens ont été observés dans une seule broméliacée. Peut-être présente dans la réserve de biosphère El Triunfo, très proche du Cerro Ovando.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 5 Dec 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.