AMPHIBIAWEB
Cryptotriton veraepacis
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2017 Dr. Joachim Nerz (1 of 11)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Critically Endangered (CR)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Guatemala

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Cryptotriton veraepacis (Lynch & Wake, 1978)
Cryptotriton de Baja Verapaz

3,1 cm SVL. Queue longue, atteignant 1,46 fois le reste de l’animal, tête étroite, narine de grande taille. Diffère de C. nasalis par la queue plus longue, la tête plus étroite, les membres plus longs, les mains et pieds plus larges, des dents sur les maxillaires plus nombreuses et la narine plus grande. Brun sombre avec une tache orange à brun rougeâtre sur la partie inférieure du dos, dans la région sacrale, une paire de taches rouge brun au-dessus de la région otique, une bande obscure aux contours découpés sur le dessus de la queue. Quelques taches blanches sur les côtés de la tête. Parties ventrales grises à presque noires.

* Dans les broméliacées (Catopsis et Tillandsia) en forêt de brume à Baja Verapaz et sur les sommets le long du versant nord de la Sierra de Chuacus, Guatemala, entre 1 610 et 2 290 m. EN. Relativement commun. Présent dans la réserve biologique de Mario Dary Rivera. La zone souffre de la culture de fougères destinées à l’exportation au Japon.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Cryptotriton veraepacis (Lynch et Wake, 1978)

3,1 cm SVL. Queue longue, atteignant 1,46 fois le reste de l’animal, tête étroite, narine de grande taille. Diffère de C. nasalis par la queue plus longue, la tête plus étroite, les membres plus longs, les mains et pieds plus larges, des dents sur les maxillaires plus nombreuses et les narines plus grandes. Brun sombre avec une tache orange à brun rougeâtre sur la partie inférieure du dos, dans la région sacrale, une paire de taches rouge brun au-dessus de la région otique, une bande obscure aux contours découpés sur le dessus de la queue. Quelques taches blanches sur les côtés de la tête. Parties ventrales grises à presque noires. Dans les broméliacées (Catopsis et Tillandsia) en forêt de brume à Alta Verapaz et sur les sommets le long des versants nord de la Sierra de Chuacus et dans la Sierra de Las Minas, Guatemala, entre 1 610 et 2 290 m. 1347 km2. EN. Relativement commune. Présente dans le parc national de la Sierra de Las Minas et la réserve biologique de Mario Dary Rivera. La zone souffre de la culture de fougères destinées à l’exportation au Japon.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 26 Jun 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.