AMPHIBIAWEB
Bolitoglossa tica
Tico Salamander, salamandra tica
Subgenus: Eladinea
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
 
Species Description: Garcia-Paris M, Parra-Olea B, Wake DB 2008 Description of a new species of the Bolitoglossa subpalamata group (Caudata: Plethodontidae)from Costa Rica. Herp. J. 18:23-31.

© 2017 Twan Leenders (1 of 11)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Endangered (EN)
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

   

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Eladinea) tica Garcia-Paris, Parra-Olea & Wake, 2008
Bolitoglosse de Tico

Correspond au Bolitoglossa sp. B de Garcia-Paris et al. (2000) ou B. sp. 4. Proche des espèces précédentes, notamment de B. subpalmata au niveau moléculaire, mais tête très détachée du reste du corps, mains et pieds plus petits, présence de taches blanchâtres bien marquées sur les parties ventrales, et dents maxillaires moins nombreuses que chez subpalmata. 5,9 cm SVL (M). Queue longue et fine, plus longue que le reste du corps, membres assez allongés. Museau tronqué, protubérances nasolabiales développées chez les mâles. Coloration variable: parties supérieures brun noir foncé à gris clair à ocre avec des zones plus claires, jaunâtres, orange ou rougeâtres. Queue en général plus sombre que le dos. Une bande médiodorsale rougeâtre irrégulière chez de nombreux spécimens. Parties ventrales noirâtres pigmentées d'une teinte blanchâtre irrégulière ou licheniforme, notamment à la base de la queue. Les deux patrons de coloration caractéristiques de B. pesrubra sont absents chez cette espèce.

* Pentes nord de la Cordillera de Talamanca, entre 2 200 et 2 500 m, et Cerros de Escazu, isolé vers le nord-ouest, qui forme la frontière méridionale du Meseta Central, jusqu'à 1 745 m, Costa Rica. Peut-être en sympatrie avec B. pesrubra. Forêts humides d'altitude et forêt de brume subtropicale (12-15°C), souvent dans les broméliacées, fougères et lycopodes jusqu'à 3 m de hauteur, mais aussi dans les feuilles et sous les écorces à terre. Plus agile et rapide que les espèces précédentes.



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2018. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 18 Nov 2018.

AmphibiaWeb's policy on data use.