AMPHIBIAWEB
Bolitoglossa taylori

Subgenus: Eladinea
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Data Deficient (DD)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Panama

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Eladinea) taylori Wake, Brame & Myers, 1970
Bolitoglosse de Taylor

Espèce peu connue de l’extrême est du Panama, proche morphologiquement et sans doute génétiquement de B. borburata. 5,3 cm SVL (M), 6,47 cm SVL (F). Mâles nettement plus petits et plus fins que les femelles. Nombreuses dents sur les maxillaires (78), palmure des doigts et orteils très étendue, mais moins que chez B. borburata, auquel il ressemble. Une autre espèce du Panama, B. biseriata, est plus petite. Tête bien délimitée du tronc, museau tronqué à son extrémité chez les mâles, plus arrondi chez les femelles, queue longue, dépassant largement le reste du corps. Vive coloration. Parties dorsales très variables : noir à brun noir ou rougeâtre avec ou sans marbrures plus claires, ou avec une bande dorsale parfois très large jaunâtre, brun orange à brun rouge immaculée ou envahie par un pigment plus sombre, brun à gris noir. Parties latérales souvent couvertes de lignes grises. Museau parfois très clair, presque blanc. Parties ventrales variables, gris brun clair, brun jaunâtre clair, brun orangé, ou brun clair mouchetées de blanc, parfois avec aussi de grandes marques jaunes.

* Zone étroite de forêts très humides riches en fougères, mousses et épiphytes de basse et moyenne altitude de la chaîne du Serrania de Pirre, dans la Cordillère de Panama, à l’extrême sud-est du pays, entre 800 et 1 400 m. Peut-être présent en Colombie limitrophe, mais la zone était inaccessible dans les années 2000, car contrôlée par des groupes armés. Arboricole, généralement sur la végétation au-dessus du sol la nuit et dans les broméliacées le jour. Deux spécimens redécouverts récemment. Peut-être présent dans le parc national de Darién. DD.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Bolitoglossa (Eladinea) taylori Wake, Brame et Myers, 1970

Ancien groupe adspersa, espèce peu connue de l’extrême est du Panama, proche de B. borburata. 6,4 cm SVL (F). Mâles nettement plus petits et plus fins que les femelles. Nombreuses dents sur les maxillaires (jusqu’à 78), palmure des doigts et orteils très étendue, mais moins que chez B.borburata, à laquelle elle ressemble. Une autre espèce du Panama, B. biseriata, est plus petite. Tête bien délimitée du tronc, museau tronqué à son extrémité chez les mâles, plus arrondi chez les femelles, queue longue, dépassant largement le reste du corps. Vive coloration. Parties dorsales très variables: noir à brun noir ou rougeâtre avec ou sans marbrures plus claires, ou avec une bande dorsale parfois très large jaunâtre, brun orange à brun rouge immaculée ou envahie par un pigment plus sombre, brun à gris noir. Parties latérales souvent couvertes de lignes grises. Museau parfois très clair, presque blanc. Parties ventrales variables, gris brun clair, brun jaunâtre clair, brun orangé, ou brun clair mouchetées de blanc, parfois avec aussi de grandes marques jaunes. Zone étroite de forêts très humides riches en fougères, mousses et épiphytes de basse et moyenne altitude de la chaîne du Serrania de Pirre, dans la Cordillère de Panama, à l’extrême sud-est du pays, entre 800 et 1400m. Peut-être présente en Colombie limitrophe, mais la zone était inaccessible dans les années 2000, car contrôlée par des groupes armés. Arboricole, généralement sur la végétation au-dessus du sol la nuit et dans les broméliacées le jour. Deux spécimens redécouverts récemment. Peut-être présente dans le parc national de Darién. 875 km2. DD.


ENGLISH TRANSLATION - Julian Wittische, December 2011 Bolitoglossa (Eladinea) tayloriÊWake, Brame and Myers, 1970

Bolitoglossa taylori was formerly part of the adspersa group. This species is not well known. Females have a SVL of 6.4 cm. Males are clearly smaller and thinner than females. There are numerous maxillary teeth (up to 78). The webbing of the fingers and toes is very developed but less than in B. borburata which is similar. Another species from Panama, B. biseriata, is smaller. The head is clearly isolated from the rest of the body, the snout is truncated at its extremity in males, and is more rounded in females. The tail is long, way longer than the rest of the body. The coloration is vivid. Dorsal sides are very variable: black to dark brown or reddish with or without light marbling, or with a dorsal stripe, sometimes very wide which can be yellow, orangish brown to immaculate reddish brown or invaded with a dark pigmentation, brown to grayish black. Lateral sides are often covered with grey lines. The snout is sometimes very light, almost white. Ventral sides are variable, light grayish brown, light yellowish brown, orangish brown or light brown freckled with white, sometimes with big yellow marks.

Habitat & Range: B. taylori lives in a narrow area of very humid forest, rich in ferns, mosses and epiphytes, at low or medium altitudes in the Serrania de Pirre Mountain Range, in the Cordillera de Panama, in the extreme southeast of the country, close to B. borburata, between 800 m and 1400 m. It may be present in the adjacent Colombia but the area was not accessible in the 2000s because of the presence of guerillas and other armed groups. It is arboreal, generally on the vegetation above the ground during the night and in bromeliads by day. Two specimens have been discovered recently. 875 km2. Conservation: Its status is considered Data Deficient. It may be present in the Darién National Park.



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 24 Aug 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.