AMPHIBIAWEB
Bolitoglossa tatamae

Subgenus: Eladinea
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
 
Species Description: Acosta, Hoyos 2006 New species of salamander (Caudata: Plethodontidae: Bolitoglossa) from the subandean forest western Cordillera of Colombia. Herpetologica 62 (3):302

© 2008 Andrés Acosta (1 of 1)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Endangered (EN)
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

   

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Eladinea) tatamae Acosta & Hoyos, 2006
Bolitoglosse de Tatama

Cette espèce semble plus proche de B. adspersa et de B. hiemalis, hypacra, savagei, vallecula et walker que des autres espèces colombiennes, par la palmure relativement réduite, l’extrémité des doigts et orteils arrondie, l’œil en projection latérale et la taille importante. 6,35 cm SVL (M), 7,4 cm SVL (F). L’une des plus grandes formes de Colombie. Aspect robuste, membres postérieurs courts et robustes, constriction marquée de la queue, qui atteint la longueur du reste du corps. 58 dents maxillaires (F). Parties dorsales uniformément brun sombre presque noires, parties ventrales légèrement plus claires, gris sombre à noires avec une moucheture blanche diffuse. Région nasolabiale légèrement plus développée chez le mâle, comme pour la majorité des espèces du groupe. Le juvénile présente une coloration différente (ocre tacheté de noir dorsalement).

* En forêt humide dans le parc national naturel de Tatama, sur les pentes est et nord du centre de la Cordillera Occidental (Colombie), département de Risaralda, entre 1 550 et 2 130 m. Relativement abondant, nocturne. Terrestre, sur le lit des feuilles, ainsi que sur les branches basses de la végétation (jusqu’à 2 m de hauteur). Le parc souffre de la déforestation. NT.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Bolitoglossa (Eladinea) tatamae Acosta et Hoyos, 2006

Cette espèce semble plus proche de B. adspersa et de B. hiemalis, hypacra, savagei, vallecula et walkeri que des autres espèces colombiennes, par la palmure relativement réduite, l'extrémité des doigts et orteils arrondie, l’œil en projection latérale et la taille importante. 7,4 cm SVL (F). L'une des plus grandes formes de Colombie. Aspect robuste, membres postérieurs courts et robustes, constriction marquée de la queue, qui atteint la longueur du reste du corps. Parties dorsales uniformément brun sombre, parties ventrales légèrement plus claires, gris sombre à noires avec une moucheture blanche diffuse. Région nasolabiale légèrement plus développée chez le mâle, comme pour la majorité des espèces du groupe. En forêt humide dans le parc naturel de Tatama, sur les pentes est et nord du centre de la Cordillera Occidental (Colombie), département de Risaralda, entre 1550 et 2130m. Relativement abondante, nocturne. Terrestre, sur le lit des feuilles, ainsi que sur les branches basses des buissons (jusqu'à 2 m).




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2018. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 23 Oct 2018.

AmphibiaWeb's policy on data use.