AMPHIBIAWEB
Bolitoglossa subpalmata
La Palma Salamander
Subgenus: Eladinea
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2012 Fabio Hidalgo (1 of 5)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Endangered (EN)
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Eladinea) subpalmata (Boulenger, 1896)
Bolitoglosse de La Palma

Comprend l’ancien taxon B. subpalmata torresi Taylor, 1952, décrit à partir d'une coloration gris clair et désormais attribué à certaines populations de B. pesrubra. B. subpalmata a été longtemps confondu avec B. pesrubra et B. tica. 5,6 cm SVL (M), 6 cm SVL (F) (13 cm). Aspect généralisé, œil grand et protubérant, queue longue (jusqu’à 58 % de la longueur totale), membres assez allongés, palmure faible. Coloration très variable : dos brun rougeâtre, gris ardoise ou uniformément noir, souvent noir tacheté de rouge ou avec un pigment rouge ou brun sur la partie médiodorsale, ou encore avec une large bande dorsale jaune. Parties ventrales couleur chair, brunes ou noires en présence souvent de marques brunes, rougeâtres ou blanches. Certains exemplaires présentent un pigment rouge sur le dessus des membres, parfois très accusé, comme chez B. pesrubra.

* Terrestre à arboricole, sous les écorces et les pierres à terre mais également dans les broméliacées des forêts tropicales humides de montagne des deux versants des Cordilleras de Guanacaste et de Tilaran, Cordillera Central et les régions intermédiaires dans le centre et le nord du Costa Rica, entre 1 245 et 2 900 m. EN. Très commun il y a peu, important déclin observé, bien qu’encore présent. Menacé par la déforestation et l’élevage. Semble avoir disparu du parc national de Poas, sans raison claire, et est devenu très rare à Monteverde.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Bolitoglossa (Eladinea) subpalmata (Boulenger, 1896)

6 cm SVL (13 cm). Recouvre sans doute plusieurs espèces. Aspect généralisé, œil grand et protubérant, queue longue (jusqu’à 58 % de la longueur totale), membres assez allongés, palmure faible. Coloration très variable: dos brun rougeâtre, gris ardoise ou uniformément noir, souvent noir tacheté de rouge ou avec du pigment rouge ou brun sur la partie médiodorsale ou avec une large bande dorsale jaune. Parties ventrales couleur chair, brunes ou noires avec ou sans marques brunes, rougeâtres ou blanches. Certains exemplaires présentent un pigment rouge sur le dessus des membres, parfois très accusé. Terrestre à arboricole, sous les écorces et les pierres à terre mais également dans les broméliacées des forêts tropicales humides de montagne des deux versants des Cordillera de Guanacaste, de Tilaran, Cordillera Central et les régions intermédiaires dans le centre et le nord du Costa Rica, entre 1 245 et 2900 m. 1 809 km2. EN. Très commune il y a peu, important déclin observé, bien qu’encore présente. Menacée par la déforestation et l’élevage. Semble avoir disparu du parc national de Poas, sans raison claire, et est devenue très rare à Monteverde. Comprend l’ancien taxon torresi Taylor, 1952.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2020. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 18 Sep 2020.

AmphibiaWeb's policy on data use.