AmphibiaWeb - Bolitoglossa leandrae
AMPHIBIAWEB

 

(Translations may not be accurate.)

Bolitoglossa leandrae Acevedo, Wake, Márquez, Silva, Franco & Amézquita, 2013
Leandra salamander, Salamandra de Leandra
Subgenus: Eladinea
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
genus: Bolitoglossa
Species Description: Acevedo AA, Wake DB, Marquez R, Silva K, Franco R, Amezquita A 2013 Two new species of salamanders, genus Bolitoglossa (Amphibia: Plethodontidae), from the eastern Colombian Andes. Zootaxa 3609: 069-084.

© 2013 Aldemar A. Acevedo (1 of 2)
Conservation Status (definitions)
IUCN Red List Status Account Endangered (EN) - Provisional
CITES No CITES Listing
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.
View Bd and Bsal data (2 records).

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Eladinea) leandrae Acevedo, Wake, Marquez, Silva, Franco & Amezquita, 2013
Bolitoglosse de Leandra

Forme naine qui entre dans un clade avec B. nicefori. Espèce de basse altitude du parc de Tama en Colombie. Le plus petit Bolitoglosse sud-américain: 3 cm SVL (M), 3,9 cm SVL (F). 23-29 dents maxillaires. Museau tronqué à arrondi, membres courts, palmure très étendue, glande hédonique peu visible chez le mâle, queue longue et fine. Coloration diagnostique entre les sexes : parties supérieures brun foncé avec de fines bandes dorsolatérales jaunes, parties ventrales grises tachetées de brun (mâle). Parties supérieures brun cuivré à brun rougeâtre (femelle). Connu de quatre spécimens, trois mâles et une femelle. La population vénézuélienne de B. altamazonica (Tachira) située à 60 km de la localité-type de B. leandrae pourrait être rattachée à cette espèce.

* 600 m dans un bosquet de forêt tropicale humide près de San Antonio, dans le parc naturel de Tama (Cordillera Oriental de Colombie), près de la frontière vénézuélienne, non loin de B. tamaense. Perchée sur la végétation la nuit, terrestre dans le lit de feuilles le jour. Comme B. tamaense, cette espèce souffre de la fragmentation de l'habitat et de la présence du chytride. EN (recommandation).



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2024. <https://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 2 Mar 2024.

AmphibiaWeb's policy on data use.