AMPHIBIAWEB
Aneides vagrans
Wandering Salamander
Subgenus: Aneides
family: Plethodontidae
subfamily: Plethodontinae

© 2016 William Flaxington (1 of 51)


 [see video here]

Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Near Threatened (NT)
NatureServe Status Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map in BerkeleyMapper.
View Bd and Bsal data (1 records).

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Aneides (Aneides) vagrans Wake & Jackman, 1998
Anéide errant

Mêmes caractéristiques morphologiques qu'A. ferreus. Génétiquement différencié.

* Selon des travaux portant à la fois sur les allozymes et sur l’ADN mitochondrial, cette espèce est présente dans deux aires de distribution séparées de plusieurs centaines de km, l’une au nord dans l’île de Vancouver (Colombie-Britannique) et dans plusieurs autres îles proches, où elle aurait été introduite et est abondante, l’autre, celle d’origine, au sud de l’aire d'A. ferreus, dans le nord-ouest de la Californie, du nord-ouest du comté de Sonoma à la Smith River, près de Crescent City, comté de Del Norte. L’introduction de cette espèce de Californie au Canada a probablement eu lieu au XIXe siècle lors de trans-ports maritimes d’écorce de chêne rouge pour tanner le cuir, très employé à cette époque (Jackman, 1998). NT. En déclin, même problématique que pour A. ferreus.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Aneides vagrans Wake et Jackman, 1998

Mêmes caractéristiques que A. ferreus, mais génétiquement différenciée. Selon des travaux portant à la fois sur les allozymes et sur l’ADN mitochondrial, cette espèce est présente dans deux aires de distribution séparées de plusieurs centaines de km, l’une au nord dans l’île de Vancouver (Colombie-Britannique) et dans plusieurs autres îles proches, où elle aurait été introduite et est abondante, l’autre, celle d’origine, au sud de l’aire de A. ferreus, dans le nord-ouest de la Californie, du nord-ouest du comté de Sonoma à la Smith River, près de Crescent City, comté de Del Norte. L’introduction de cette espèce de Californie au Canada a probablement eu lieu au xixe siècle lors de trans­ ports maritimes d’écorce de chêne rouge pour tanner le cuir, très employé à cette époque (Jackman, 1998). 51 909 km2. NT. En déclin, même problématique que pour A. ferreus.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2020. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 30 Sep 2020.

AmphibiaWeb's policy on data use.