AMPHIBIAWEB
Aneides hardii
Sacramento Mountains Salamander
Subgenus: Aneides
family: Plethodontidae
subfamily: Plethodontinae

© 2011 Todd Pierson (1 of 5)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Least Concern (LC)
NatureServe Status Use NatureServe Explorer to see status.
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

   

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Aneides (Aneides) hardii (Taylor, 1941)
Anéide du Mont Sacramento

11,5 cm. 14-15 sillons costaux. Petite espèce à membres courts. Extrémités des doigts et orteils arrondies, dents prémaxillaires se projetant légèrement hors de la lèvre supérieure, coloration dorsale brun clair à brun foncé recouvert de marbrures irrégulières gris verdâtre à bronze doré. Ventre brun clair à crème, gorge crème. Mâle légèrement plus grand que la femelle. Une bande dorsale brune à bronze chez le jeune.

* Trois populations isolées dans les Monts Capitan, Sacramento et White, Nouveau- Mexique (sud des Etats-Unis), entre 2 400 et 3 600 m, dans les forêts de douglas et de sapins notamment, dans et sous les souches et écorces, les pierres, sur les versants humides nord-ouest. Parfois sous les pierres et mousses jusqu'en zone de prairie alpine. Différenciation génétique très faible entre les populations. LC. Plus de 100 sites recensés. Localement abondant. Supporte mal toutefois une exploitation intensive de la forêt, asséchant le milieu. Actif seulement l’été, de juin à septembre, sous terre le reste de l'année. De 6 à 11 œufs déposés en juillet/août dans les cavités d’écorces de bois en décomposition, attachés chacun par un pédicule, reliés entre eux, et gardés par la femelle. Semble moins agressif que les autres espèces du genre.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Aneides hardii (Taylor, 1941)

11,5 cm. 14-15 sillons costaux. Petite espèce à pattes courtes, extrémités des doigts et orteils arrondies, dents prémaxillaires se projetant légèrement hors de la lèvre supérieure, coloration dorsale brun clair à brun foncé recouvert de marbrures irrégulières gris verdâtre à bronze. Ventre brun clair, gorge crème. Mâle légèrement plus grand que la femelle. Trois populations isolées dans les Monts Capitan, Sacramento et White, Nouveau-Mexique, entre 2 400 et 3600m, dans les forêts de douglas et de sapins notamment, dans et sous les souches et écorces, les pierres, sur les versants humides nord ou est. Parfois dans les pierres et mousses en zone de prairie alpine. 26 919 km2. LC. Plus de 100 sites recensés. Localement abondante. Supporte mal toutefois une exploitation intensive de la forêt, asséchant le milieu. Active l’été, de juin à septembre. De 6 à 11 œufs déposés dans les cavités d’écorces de bois en décomposition, attachés chacun par un pédoncule, reliés entre eux, et gardés par la femelle. Semble moins agressive que les autres espèces du genre.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2018. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 17 Dec 2018.

AmphibiaWeb's policy on data use.