AMPHIBIAWEB
Ambystoma andersoni
Achoque (local Mexican name), Anderson’s salamander
Subgenus: Heterotriton
family: Ambystomatidae

© 2014 Dr. Joachim Nerz (1 of 15)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Critically Endangered (CR)
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Ambystoma (Heterotriton) andersoni Krebs & Brandon, 1984
Ambystome du lac Zacapu

Groupe 2 de Highton. Peut atteindre 25 cm. Grande espèce néoténique vivement colorée. Corps robuste, queue courte, carène caudale réduite, doigts et orteils courts et fortement palmés. Coloration générale brun rougeâtre couverte de nombreuses taches noires, parfois connectées entre elles. Certains individus se sont transformés en laboratoire et en captivité chez des amateurs, comme cela a été le cas pour A. dumerilii et A. taylori, mais n’ont pas vécu longtemps. Aucun individu transformé n’a toutefois été trouvé dans la nature. Semble proche de A. dumerilii dont cette espèce est la moins éloignée géographiquement. Les oeufs sont déposés un à un ou par petites grappes sur les pierres ou dans la végétation (obs. pers.). La ponte a été signalée à plusieurs reprises en captivité chez des amateurs.

* Lac de Zacapu (Michoacan) à 2 000 m, et une rivière qui coule en aval du lac, au nord-est de la ville de Zacapu, à une trentaine de km du lac Patzcuaro. Les animaux ont été découverts dans la végétation (température de l’eau : 20,5°C). Supporte des températures plus basses. Adapté à la vie au fond d’eaux légèrement courantes (corps court, carène dorsale fine et basse). 19 km2. CR.

Un programme de reproduction en captivité a été vivement recommandé, et plusieurs exemplaires parvenus chez les urodèlophiles en Occident ont permis la multiplication de cette espèce en captivité à la fin des années 2000. Cette forme, qui atteint une grande taille et est très vorace (vers de terre, petits morceaux de poisson), exige un aquarium abritant un grand volume d'eau avec de nombreuses cachettes pour éviter les agressions (tuyaux, pierres plates). La température s'échelonne de 12 à 25°C selon la saison. Une pompe est présente pour créer un courant. La filtration de l'aquarium doit être efficace. La ponte a eu lieu chez l'auteur. Les oeufs (plusieurs centaines) sont déposés isolément ou par petites grappes sur tous les supports disponibles (pierres, plantes, tuyaux). Ils ont été déposés par environ 15°C l'hiver. Les larves étant consommées par les adultes, il est nécessaire de retirer les oeufs avec leur support et de les placer dans des bacs séparés, où les larves peuvent ensuite se développer. La croissance est très rapide. Les femelles, très voraces après les accouplements et avant l'oviposition, se nourrissent ensuite beaucoup moins. AT+.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Ambystoma andersoni Krebs et Brandon, 1984

Groupe 2 de Highton. 21,4 cm. Grande espèce néoténique vivement colorée. Corps robuste, queue courte, carène caudale réduite, doigts et orteils courts et fortement palmés. Coloration générale brun rougeâtre couvert de nombreuses taches noires, parfois connectées entre elles. Certains individus se sont transformés en laboratoire, comme cela a été le cas pour A. dumerilii et A. taylori, mais n’ont pas vécu longtemps. Aucun individu transformé n’a toutefois été trouvé dans la nature. Semble proche de A. dumerilii dont cette espèce est la moins éloignée géographiquement. Lac de Zacapu (Michoacan) à 2 000 m, et une rivière qui coule en aval du lac, au nord-est de la ville de Zacapu, à une trentaine de km du lac Patzcuaro. Les animaux se trouvaient dans la végétation (température de l’eau: 20,5 °C). Cette espèce serait adaptée à la vie au fond d’eaux légèrement courantes (corps court, carène dorsale fine et basse). 19km2. CR.

Programme de reproduction en captivité vivement recommandé.


ENGLISH TRANSLATION - Julian Wittische, December 2011

Highton’s group 2. 21.4 cm. This species is big, neotenic and brightly colored. It has a strong body, short tail, reduced caudal keel, short fingers and toes with extensive webbing. Its body color is reddish brown with numerous black spots that are sometimes connected. Some individuals have been observed to undergo metamorphosis in the laboratory as seen in A. dumerilii and A. taylori species but these metamorphs were short-lived. No metamorphs have been found in nature. The species seems to be related to A. dumerilii, which is also its closest species geographically.

Habitat & Range: The species is present in Zacapu Lake (Michoacan) at an altitude of 2,000 m, and in one river running down from the lake, northeast of Zacapu City, about 30 km from the Patzcuaro Lake. The species were collected from the vegetation (water temperature: 20.5 °C). This species is likely to be adapted to benthic life in slow lotic ecosystems (as supported by its short body, thin and low dorsal keel). 19 km2.

Conservation : Critically endangered. Captive breeding is highly recommended.



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2020. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 4 Jul 2020.

AmphibiaWeb's policy on data use.