AMPHIBIAWEB
Chiropterotriton arboreus
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2015 Sean Michael Rovito (1 of 5)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Critically Endangered (CR)
CITES No CITES Listing
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Mexico

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Chiropterotriton arboreus (Taylor, 1941)
Chiroptérotriton arboricole

3,7 cm SVL (9,4 cm). Tronc court, queue très allongée, avec une constriction à la base, membres bien développés, doigts et orteils fortement palmés et tronqués à leur extrémité, tête aplatie dorsalement, glande mentonnière large chez le mâle, museau arrondi, narine petite. La femelle, qui a en général une tête plus étroite et plus courte que le mâle, est habituellement bleu grise à noirâtre dorsalement, noirâtre ventralement avec une moucheture claire sur la gorge et le museau, parfois avec des taches rouges sur le fémur ou à la base de la queue. Mâle grisâtre avec une très fine moucheture noire sur les parties dorsales et un pigment rougeâtre à la base de la queue. Parfois une bande dorsale rouge orangée chez le mâle. Tête plus aplatie et palmure plus développée que Chiropterotriton terrestris sympatrique.

* Est de l’Hidalgo, dans la région de Tianguistengo entre 1 900 et 2 100 m. Arboricole, dans les broméliacées de forêts mixtes pins/chênes et forêt de brume (C. terrestris vit à terre). 14 km2. DD. Très rare.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Chiropterotriton arboreus (Taylor, 1941)

3,7 cm SVL (9,4 cm). Tronc court, queue très allongée, avec une constriction à la base, membres bien développés, doigts et orteils fortement palmés et tronqués à leur extrémité, tête aplatie dorsalement, glande mentonnière large chez le mâle, museau arrondi, narine petite, diffère de C. multidentatus par une tête plus aplatie, des membres plus grands et plus palmés. Les femelles, qui ont en général une tête plus étroite et plus courte que les mâles, sont habituellement bleu grises à noirâtres dorsalement, noirâtres ventralement avec une moucheture claire sur la gorge et le museau, parfois avec des taches rouges sur le fémur ou à la base de la queue. Les mâles sont grisâtres avec une très fine moucheture noire sur les parties dorsales, avec un pigment rougeâtre à la base de la queue. Parfois une bande dorsale rouge orangée chez les mâles. Est de l’Hidalgo, dans la région de Tianguistengo (en sympatrie avec Chiropterotriton terrestris) entre 1 900 et 2 100 m. Arboricole, dans les broméliacées de forêts mixtes pins/chênes et forêt de brume (C. terrestris vit à terre). 14 km2. DD. Très rare.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 15 Sep 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.