AMPHIBIAWEB
Bolitoglossa porrasorum

Subgenus: Magnadigita
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Endangered (EN)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Honduras

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Magnadigita) porrasorum McCranie & Wilson, 1995
Bolitoglosse de Pijol

5,8 cm (M), 6,2 cm SVL (F). Palmures des doigts et orteils modérées. Queue longue, avec une légère constriction à la base. Parties supérieures variables : brun rougeâtre à brun olive avec des taches dorsales brunes à noires, brun violacé avec des marbrures couleur bronze, brun acajou avec de petites taches orangées. Parties inférieures jaune pâle avec une importante quantité de marbrures brun grisâtre, ou brun foncé à grises avec des taches jaune ou des marques licheniformes jaune or. Iris doré avec des marbrures ou réticulations marron, ou doré avec un pigment rouge acajou.

* Dans les broméliacées, sur la végétation basse et sur le sol le long des ruisseaux et sentiers, sous des débris végétaux en décomposition dans les forêts humides de moyenne altitude dans les Montañas de Pijol et Macuzal et dans la Cordillera Nombre de Dios sur le versant caraïbe du centre nord du Honduras (Quebrada de Oro, Cerro Bufalo et Cerro San Francisco), département d’Atlantida, entre 980 et 1 920 m. EN. Survit dans les bananeraies. Présent dans le parc national Pico Bonito et à la lisière du refuge de faune sauvage (RVS) de Texiguat. Plutôt abondant. Un couple observé sur une branche au-dessus d’un ruisseau sur le versant est du Pico Pijol en août 1991. Le mâle, placé en face de la femelle, frottait sa glande mentonnière sur le dessus de la tête de cette dernière.


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Bolitoglossa (Magnadigita) porrasorum McCranie et Wilson, 1995

6,2 cm SVL. Palmures des doigts et orteils modérée. Queue longue, avec une légère constriction à la base. Parties supérieures variables: brun rougeâtre à brun olive avec des taches dorsales brunes à noires, brun violacé avec des marbrures couleur bronze, brun acajou avec de petites taches orangées. Parties inférieures jaune pâle avec une importante quantité de marbrures brun grisâtre, ou brun foncé à grises avec des taches jaune ou des marques licheniformes jaune or. Iris doré avec des marbrures ou réticulations marron, ou doré avec du rouge acajou. Dans les broméliacées, sur la végétation basse et sur le sol le long des ruisseaux et sentiers, sous des débris végétaux en décomposition dans les forêts humides de moyenne altitude dans les Montañas de Pijol et Macuzal et dans la Cordillera Nombre de Dios sur le versant caraïbe du centre nord de l’Honduras (Quebrada de Oro, Cerro Bufalo et Cerro San Francisco), département d’Atlantida, entre 980 et 1920m. 297 km2. EN. Survit dans les bananeraies. Présent dans le parc national Pico Bonito et à la lisière du refuge de faune sauvage de Texiguat. Plutôt abondant. Un couple observé sur une branche au-dessus d’un ruisseau sur le versant est du Pico Pijol en août 1991. Le mâle, placé en face de la femelle, frottait sa glande mentonnière sur le dessus de la tête de cette dernière.


ENGLISH TRANSLATION - Julian Wittische, December 2011

Bolitoglossa porrasorum has a SVL of 6.2 cm. It has moderate webbing of the fingers and toes. It has a long tail with a slight compression at its base. Dorsal sides have a variable color: reddish brown to olive brown with dorsal spots that are brown to black. These spots can be purplish brown and bronze, marbled or acajou brown with small orange spots. Ventral sides are pale yellow with a lot of greyish brown marbling, or sometimes dark brown to grey with yellow spots or golden yellow lichen-like elements. The iris is gold with maroon marbling or reticulations, or gold with some acajou red. One pair was observed on a branch over a stream on the East side of the Pico Pijol in August, 1991. The male was in front of the female and was rubbing its mental gland on the top of the head of the female.

Habitat & Range: B. porrasorum lives in bromeliads, on low vegetations and on the ground, along streams and paths, under rotting plant debris in humid forests of medium altitude in Montañas de Pijol and Macuzal and in the Cordillera Nombre de Dios on the Caribbean side of central north Honduras (Quebrada de Oro, Cerro Bufalo and Cerro San Francisco), Atlantida Department, between 980 m and 1920 m. 297 km2.

Conservation: Its status is considered Endangered. It survives in banana plantations. It occurs in the Pico Bonito National Park and on the edge of the Texiguat Reserve. It is rather abundant.



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 24 Mar 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.