AMPHIBIAWEB
Bolitoglossa capitana

Subgenus: Eladinea
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Critically Endangered (CR)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Colombia

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Bolitoglossa (Eladinea) capitana Brame & Wake, 1963
Bolitoglosse d'Orphan

La plus grande salamandre d’Amérique du Sud. 8,6 cm SVL (F), mâle nettement plus petit (6,4 cm SVL). Cependant, selon Acosta-Galvis & Gutierrez-Lamus (2012), B. nicefori et adspersa atteignent une taille similaire. Très grand nombre de dents maxillaires (87) chez les femelles, doigts et orteils presque entièrement palmés. Museau tronqué, œil modéré, tête assez étroite, membres robustes, queue robuste, courte. Coloration générale noire, parties ventrales gris noires, palmures, zone située sous l’œil et protubérance labiale blanchâtre.

* Connu de six spécimens, découverts à "Hacienda La Victoria", un orphelinat à 6 km au nord d’Alban, entre Alban et Sasaima, Cordillera Oriental, à 50 km au nord- ouest de Bogota, département de Cundinamarca (Colombie centrale), autour de 1 780 m. 119 km2. CR. Cette espèce, qui n’avait pas été revue depuis de nombreuses années, a été redécouverte par un étudiant colombien en 2000, à 20 km plus au nord (Acosta, com. pers.). La localité-type se trouve sur les pentes d’une forêt de brume, mais la forêt y a été détruite, à l’exception de quelques rares bosquets. Vit dans les feuilles mortes, les buissons et la végétation basse. La protection de la zone est vivement recommandée. Une espèce proche de B. capitana, dont elle diffère par une taille plus faible, une palmure des doigts et orteils plus importante et la coloration ventrale, n'a pas encore été décrite (Acosta-Galvis & Gutierrez-Lamus).


From Les Urodèles du Monde, 1e edition, 2007:

Bolitoglossa (Eladinea) capitana Brame et Wake, 1963

Ancien groupe adspersa. La plus grande salamandre d’Amérique du Sud. 8,6 cm SVL (F), les mâles nettement plus petits. Très grand nombre de dents maxillaires (87), doigts et orteils presque entièrement palmés. Museau tronqué, œil modéré, tête assez étroite, membres robustes, queue robuste, courte. Coloration générale noire, parties ventrales gris noires, palmures, zone située sous l’œil et protubérance labiale blanchâtre. Connu de six spécimens, découverts à «Hacienda La Victoria», un orphelinat à 6 km au nord d’Alban, entre Alban et Sasaima, Cordillera Oriental, à 50 km au nord-ouest de Bogota, département de Cundinamarca (Colombie centrale), autour de 1780 m. 119 km2. CR. Cette espèce, qui n’avait pas été revue depuis de nombreuses années, a été redécouverte par un étudiant colombien en 2000, à 20 km plus au nord (Acosta, com. pers.). La localité-type se trouve sur les pentes d’une forêt de brume, mais la forêt y est détruite, à l’exception de quelques rares bosquets. Vit dans les feuilles mortes, les buissons et la végétation basse. La protection de la zone est vivement recommandée.


ENGLISH TRANSLATION - Julian Wittische, December 2011

This species was formerly in the adspersa complex. Bolitoglossa capitana is the biggest South American species. The snout-vent length in females is 8.6 cm SVL. Males are significantly smaller. It has very numerous maxillary teeth (87). Fingers and toes almost are entirely webbed. The snout is truncated and the head is quite narrow. Limbs as well as its short tail are robust. The ground color is black. Its ventral sides are grey/black. The webbing, the suborbital zone and the labial protuberance are whitish.

Habitat & Range: The type-locality is on the slopes of a cloud forest, but the forest has been destroyed, apart from a few, rare groves. This species lives among fallen leaves, bushes and low vegetation. This species is known from six specimens, found in ´Hacienda La Victoriaª, an orphanage 6 km north of Alban, between Alban and Sasaima, Cordillera Oriental, 50 km northwest of Bogota, Cundinamarca Departamento (central Columbia), around 1780m. 119 km2. This species, which had not been found again for many years, has been rediscovered by a Columbian student in 2000, 20km Norther (Acosta, Pers. Comm.)

Conservation: Its status is considered Critically Endangered. Protection of habitats is highly recommended.



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 23 Mar 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.