AMPHIBIAWEB
Aquiloeurycea quetzalanensis
Cuetzalan Salamander; Salamandra de Cuetzalan
Subgenus: Isthmura
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
 
Species Description: Parra-Olea G, Canseco-Marquez L, Garcia-Paris M 2004 A morphologically distinct new species of Pseudoeurycea (Caudata: Plethodontidae) from the Sierra Madre Oriental of Puebla, Mexico. Herpetologica 60:478-484

© 2015 Wouter Beukema (1 of 0)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Critically Endangered (CR)
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Mexico

   

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions and more recent updates, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Pseudoeurycea quetzalanensis Parra-Olea, Canseco-Marquez et Garcia-Paris, 2004

3,9 cm SVL (M). Proche de P. praecellens. Taille faible, corps court et trapu, queue courte, sillons glandulaires sur la région pelvienne et la queue, narines larges chez le mâle qui n’a pas de glande mentonnière, membres très courts, présence d’une palmure presque intégrale, de forme triangulaire. P. praecellens est moins robuste. Tête étroite, œil protubérant, glandes nasolabiales très présentes chez le mâle. Coloration dorsale gris noir à brun foncé avec des marques gris clair à bleuâtre métallique sur les flancs. Queue et parties supérieures des membres brun rougeâtre, contrastant fortement avec la coloration des flancs. Extrémité de la queue brun clair. Sillons glandulaires sur la queue brun chocolat. Tête noire avec une grande tache irrégulière brun clair s’étendant du museau à l’arrière de l’œil. Parties ventrales noires avec de nombreuses petites taches argentées. Plusieurs localités près de Cuetzalan del Progreso, Puebla, sur le versant atlantique de la Sierra Madre Oriental, entre 905 et 1 400 m, en forêt de brume tropicale en présence de fougères arborescentes, chênes et Liquidambar, et dans des plantations de caféiers, sous des mousses poussant sur des rocs, dans et sous les troncs à terre, sous des pierres et à la racine des feuilles. Espèce lente. Cohabite avec P. lynchi, B.platydactyla et une espèce de Chiropterotriton (voir plus loin). 54 km2. DD.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2019. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 22 Apr 2019.

AmphibiaWeb's policy on data use.