AMPHIBIAWEB
Onychodactylus kinneburi
Shikoku clawed salamander; Shikoku-hakone-sanshou-uwo
Subgenus: Onychodactylus
family: Hynobiidae
subfamily: Onychodactylinae
 
Species Description: Yoshikawa N, Matsui M, Tanabe S, Okayama T 2013 Description of a new salamander of the genus Onychodactylus from Shikoku and western Honshu, Japan (Amphibia, Caudata, Hynobiidae). Zootaxa 3693: 441-464.

© 2014 Dr. Joachim Nerz (1 of 7)
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Japan

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

   

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Onychodactylus (Onychodactylus) kinneburi Yoshikawa, Matsui, Tanabe & Okayama, 2013
Onychodactyle de Shikoku

Proche génétiquement du groupe de Kinki (clade IV-A), non décrit. Correspond à Onychodactylus cf. japonicus de Poyarkov ou au groupe IV-B de Yoshikawa et al. Remarquable par sa bande dorsale jaune à rouge orangé très marquée, aux bords ondulants sur fond noir à noirâtre immaculé. Grande taille: 20,9 cm (M), 20,4 cm (F) (exemplaires de Shikoku). 19 vertèbres, 13 sillons costaux. Tête étroite, absence d'espace entre les séries de dents voméro-palatines, qui sont légèrement incurvées. Membres postérieurs très développés pendant la période de reproduction. La bande rouge orangée forme des marbrures sur le dessus de la tête, puis devient continue derrière la zone oculaire pour parfois s'interrompre sur le dos et la queue. Coloration ventrale blanchâtre, plus claire que l'espèce sympatrique japonicus. La marque sombre dans la région du cou, présente chez japonicus, est absente chez kinneburi. Les exemplaires de Honshu, outre une taille plus faible que ceux de Shikoku, ont une queue plus courte, les membres antérieurs des mâles sont plus courts, mais les deux populations sont génétiquement très proches, l'espèce ayant sans doute envahi Honshu depuis Shikoku très récemment.

* Ruisseaux et leurs abords dans des forêts fraîches et humides de 700 à 1 750 m sur l'île de Shikoku et dans le sud-ouest de Honshu (district de Chugoku), où elle vit en sympatrie et se reproduit dans les mêmes sites que japonicus, dans la préfecture d'Hiroshima notamment. Présent au Chugoku dans les préfectures d'Okayama, Hiroshima et Yamaguchi. Populations éparses à Shikoku, depuis la préfecture de Tokushima à l'est à celle d'Ehime au sud-ouest. Se reproduit de mi-mai à mi-juin. Deux à 12 oeufs par sac. Observation de pontes sur le Mt Ishizuchi (Shikoku) sous de gros rocs en lieu sombre. Pond souvent dans des ruisseaux souterrains, comme chez de nombreuses espèces du genre. Température de l'eau: 6 à 9°C. La larve atteint 10,5 cm. NT (recommandation des auteurs).



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2017. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 17 Oct 2017.

AmphibiaWeb's policy on data use.