AMPHIBIAWEB
Oedipina complex

Subgenus: Oedopinola
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae

© 2008 Jean Raffaëlli (1 of 4)

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Colombia, Ecuador, Panama

View distribution map using BerkeleyMapper.


Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status Least Concern (LC)
See IUCN account.
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

bookcover The following account is modified from Les Urodèles du monde, by Jean Raffaëlli (©2007 by Jean Raffaëlli), used with permission. The book is available from Bibliomania!, or by sending email to jean.raffaelli@laposte.net.

Author: Jean Raffaëlli

Oedipina (Oedopinola) complex (Dunn, 1924)

4,5 cm SVL (12 cm). Petite espèce qui se distingue d’O. parvipes sympatrique dans plusieurs zones par un museau court et arrondi, l’œil plus grand et par le nombre de dents maxillaires. 17 sillons (rarement 18) sillons costaux. Doigts et orteils palmés, syndactyles. Parties latérales noires, ventrales grises, une bande dorsale brun clair du cou à la queue. Taches blanc crème sur la moitié inférieure de la queue. Une grande tache blanc crème sur le dessus de la tête débutant entre les yeux pour s’étendre jusqu’au cou. Base des membres blanc crème. Protubérance nasolabiale développée chez le mâle (obs. pers.). Terrestre, en forêt tropicale humide de basse altitude, sur la végétation basse, les souches et les pierres, parfois à proximité immédiate de ruisseaux. Panama central jusqu’à San Blas au-dessous de 800 m. Egalement le long des zones pacifiques basses de Colombie jusqu’au nord-ouest de l’Equateur. Isla Gorgona en Colombie à 70-90 m. 56130 km2. LC. Commun en Colombie, très rare en Equateur, peu fréquent au Panama. Présent au Panama dans les parcs nationaux de Cerro Campana, Soberana, Chagres et au monument national Islo Barro del Colorado, où est également présent O. parvipes. Deux spécimens découverts en février 2006 par l’auteur à El Valle de Anton, à une centaine de km à l’ouest de Panama City, enfouis sous des pierres encastrées dans le sable humide au bord d’un petit cours d’eau, à environ 600 m. La température au sol avoisinait 25 °C. Les animaux sont très vifs et capables, lorsqu’ils sont dérangés, de faire le mort pendant un très long moment (jusqu’à 20 minutes) avant de rentrer dans leurs retraites, pour dérouter un éventuel prédateur.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb: Information on amphibian biology and conservation. [web application]. 2014. Berkeley, California: AmphibiaWeb. Available: http://amphibiaweb.org/. (Accessed: Sep 21, 2014).

AmphibiaWeb's policy on data use.