AMPHIBIAWEB
Hynobius shinichisatoi
Sobo-sanshouo (Japanese)
family: Hynobiidae
subfamily: Hynobiinae
 
Species Description: Nishikawa K, Matsui M 2014 Three new species of the salamander genus Hynobius (Amphibia, Urodela, Hynobiidae) from Kyushu, Japan. Zootaxa 3852: 203-226.
Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Japan

 

View distribution map using BerkeleyMapper.

   

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli
[Ajoutée 24 janvier 2017]

Hynobius (Hynobius) shinichisatoi Nishikawa & Matsui, 2014
Hynobie de Sobo-Katamuki

Anciennement considéré comme une population de H. boulengeri, de même que H. osumiensis et amakusaensis. La distance génétique est de 0,15 (Nei D) entre H. shinichisatoi et H. stejnegeri, 0,14 avec H. amakusaensis et 0,11 avec H. osumiensis. 9,6 cm SVL (F) (18,7 cm). 13-14 sillons costaux. Grande taille, femelle légèrement plus grande que le mâle, tête du mâle plus allongée et plus large, tronc plus court, queue plus longue, plus large et plus haute, membres antérieurs plus allongés, caractères que l'on retrouve chez les autres espèces du groupe. Tête large, membres grands. Queue allongée, arrondie à son extrémité, 5e orteil bien développé. Parties dorsales brun noires immaculées, parties ventrales plus claires.

* Ruisseaux de montagne à forte déclivité et leurs abords dans les Mts Sobo-Katamuki, dans huit localités entre 550 et 1 400 m, dans le nord-ouest de la préfecture de Miyazaki, le sud-ouest de celle d'Oita et le nord-est de celle de Kumamoto (centre de Kyushu). Les adultes sont peu visibles hors période de reproduction, qui s'étale d'avril à mai. Les sacs, qui contiennent une quarantaine d'oeufs au total, sont attachés aux pierres des torrents. Le sac est grand et allongé. La larve, qui a de grandes taches noires sur fond plus clair, a une tête plus grande que celle de H. osumiensis. Elle atteint une grande taille (jusqu'à 5,2 cm SVL) avant la métamorphose après trois ans de vie larvaire, selon des observations à Takachiho (550 m, Miyazaki), dans un grand ruisseau profond en présence d'importantes chutes d'eau (Nishikawa et al.). Protégée par les seules préfectures d'Oita et Kumamoto sous le nom boulengeri, cette espèce nécessite une révision de son statut.




Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2017. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 17 Oct 2017.

AmphibiaWeb's policy on data use.