AMPHIBIAWEB
Chiropterotriton cieloensis
El Cielo Salamander; Salamandra de El Cielo
family: Plethodontidae
subfamily: Hemidactyliinae
 
Species Description: Rovito SM, Parra-Olea G 2015 Two new species of Chiropterotriton (Caudata: Plethodontidae) from northern Mexico. Zootaxa 4048: 57-74.

© 2015 Sean Michael Rovito (1 of 4)

Country distribution from AmphibiaWeb's database: Mexico

View distribution map using BerkeleyMapper.


Conservation Status (definitions)
IUCN (Red List) Status
CITES
Other International Status None
National Status None
Regional Status None

   

bookcover Excerpts from Les Urodèles du Monde, 1st and 2nd editions, by Jean Raffaëlli (©2007, ©2014 by Jean Raffaëlli), used with permission. The 2nd edition of this book is available directly from the author: jean.raffaelli@laposte.net and from this website.

Author: Jean Raffaëlli

Chiropterotriton cieloensis
Rovito & Parra-Olea, 2015
Chiroptérotriton géant de Cielo

3,6 cm SVL (M) (8,4 cm). Longtemps confondu avec C. multidentatus, distribué plus au sud, et dont il diffère par une taille légèrement plus faible, la narine légèrement plus elliptique, des membres plus longs chez la femelle. Espèce plus grande que C. cracens sympatrique. Taille relativement grande, tête assez large, oeil grand, museau tronqué, protubérances nasolabiales et glande mentonnière bien développées chez le mâle, narine ovale à elliptique, membres plutôt allongés, palmure des doigts et orteils modérées, queue longue et fine. Parties supérieures brunâtres recouvertes de petites taches jaune crème, moins nombreuses sur la queue et les membres que le dos. Tête légèrement plus claire. Partie gulaire rougeâtre. Parties inférieures blanchâtres mouchetées de brun.

* Réserve de biosphère d'El Cielo (Rancho El Cielo, environs de Gomez Farias, Tamaulipas), dans la Sierra de Guatemala, dans la même zone que C. cracens, de plus petite taille et aux membres plus courts, un autre endémique de la zone. Elle abrite une forêt de brume considérée comme celle située le plus au nord des Amériques. Entre 1 000 et 1 860 m en forêt de feuillus, dans les broméliacées e sous les écorces à terre ainsi que dans les grottes. Plus commun dans les broméliacées que C. cracens, cette dernière espèce étant en outre absente des grottes. La distribution de ces deux espèces s'intercale entre celles de C. multidentatus et chondrostega au sud-ouest et celles de C. infernalis et miquihuanus au nord-ouest. C. cieloensis se rencontre en sympatrie avec Aquiloeurycea scandens dans les grottes, et avec Aquiloeurycea sp. et Isthmura bellii hors des grottes. Considéré dans les années 2010 comme en bon état de conservation (Rovito & Parra-Olea).



Feedback or comments about this page.

 

Citation: AmphibiaWeb. 2017. <http://amphibiaweb.org> University of California, Berkeley, CA, USA. Accessed 29 Mar 2017.

AmphibiaWeb's policy on data use.